L'odyssée

Pages: 24 (5873 mots) Publié le: 10 novembre 2010
Cette séquence a été réalisée par M. Franck LEGAUD, professeur agrégé de Lettres Modernes et par Fabienne BARRE, professeur certifié de Lettres Modernes, pour leurs élèves de 5ème du collège Françoise Dolto, à Saint Andiol et du collège Jean Moulin, à Salon-de-Provence (13).

=> première séquence de l’année, intervenant avant une séquence sur l’étude de quelques Fables de la Fontaine.SÉQUENCE I : LA NATURE EN POÉSIE (groupement de textes)

Objectifs

* Aborder la poésie à travers le thème de la nature.
* Découvrir des poèmes, en repérer les marques caractéristiques (versification, images, sonorités).
* Étudier les relations entre les mots (synonymes, antonymes, homonymes, paronymes) et la notion de champ sémantique.
* Savoir employer comparaisons et métaphores.
* Rédiger destextes poétiques (poème à contraintes formelles et calligramme).
* Lire et réciter des poèmes de façon juste.

* SÉANCE N°1 : LECTURE

Étude d’un sonnet : le Lombric, de Jacques Roubaud (extrait des Animaux de tout le monde) :

Le Lombric

Conseils à un jeune poète de douze ans

Dans la nuit parfumée aux herbes de Provence,le lombric se réveille et bâille sous le sol,
étirant ses anneaux au sein des mottes molles
il les mâche, digère et fore avec conscience.

Il travaille, il laboure en vrai lombric de France
comme, avant lui, ses père et grand-père ; son rôle,
il le connaît. Il meurt. La terre prend l'obole
de son corps. Aérée, ellereprend confiance.

Le poète, vois-tu, est comme un ver de terre
il laboure les mots, qui sont comme un grand champ
où les hommes récoltent les denrées langagières ;

mais la terre s'épuise à l'effort incessant !
sans le poète lombric et l’air qu'il lui apporte
le monde étoufferait sous les paroles mortes.

JacquesRoubaud, Les Animaux de tout le monde, éditions Ramsay.

Exploitation possible : lecture analytique du sonnet

1. Questions de préparation (maison) :

- chercher dans le dictionnaire le sens des mots : lombric, mottes, forer, obole, denrée.
- à qui s’adresse le poète ? (Observe le sous-titre et le vers 9)

Les questions seront corrigées au cours de la lecture analytique, et les réponsesexploitées pour élaborer une interprétation.

II. Questions de lecture analytique (en classe) :

1. le 1er quatrain : une unité de sens

a) que décrit le poète dans le 1er quatrain ? = travail nocturne et discret du lombric dans la terre.
b) relis à haute voix le 1er vers : combien de pieds compte-t-il ? Comment appelle-ton ce type de vers ?
c) relis à haute voix le vers 2 : queconstates-tu ? =rythme 6/6 de l’alexandrin qui traduit le réveil lent du lombric sous la terre.
d) relis à haute voix les 3-4 : que constates-tu ? = allitérations expressives + enjambement qui évoque le cheminement régulier du lombric au travail.
e) souligne les verbes employés pour évoquer l’action du lombric ; comment le poète montre-t-il que le lombric se réveille lentement et se met ensuite autravail avec beaucoup d’énergie ? (Compte le nombre de verbes employés dans chaque vers).
f) que signifie l’expression « avec conscience » ? Est-ce qu’un lombric peut avoir une « conscience » ?

2. le 2d quatrain : une unité de sens

a) que décrit le poète dans le 2d quatrain ? Qu’ajoute-t-il dans sa description ?
- observe les rimes des vers 1 et 5 : que peut-on remarquer de l’espace ? =élargissement (Provence-France)
- pourquoi parle-t-il du père et du grand-père ? Qu’est-ce que cela montre du temps ? = d’une nuit à une histoire individuelle puis à une histoire plus large de plusieurs générations.
- quels sont les termes qui font penser à un être humain ? = un début de personnification.
b) relis à haute voix le 2d quatrain en respectant la ponctuation et la syntaxe. Que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'odyssée
  • L'odyssée
  • L'odyssée
  • l'odyssée
  • L'odyssée
  • L'odyssée
  • L'odyssée
  • L'odyssée

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !