L'oral: différents niveaux d'organisation et d'analyse

Pages: 8 (1966 mots) Publié le: 17 juin 2010
Fiche de lecture : première partie
L’oral : différents niveaux d’organisation et d’analyse

Dans cette première partie, je vais vous résumer l’article de R. Bouchard paru dans l’ouvrage « Comment enseigner l’oral à l’école primaire ? ».
L’auteur, dans ce texte, s’attarde sur un phénomène linguistique constamment présent dans la vie quotidienne et éducative : l’oral. Il analyse cephénomène longtemps ignoré des grammairiens car considéré comme un mauvais écrit. L’oral peut nous paraître simple et évident car, dans la langue maternelle, il est automatisé. Or, cela met en jeu un certain nombre de composantes (musculaires, intellectuelles…) qui doivent être coordonnées entre elles. Tout cela prend sens lorsque l’on apprend une langue étrangère, où là, toute la complexité del’oral se révèle. De plus, l’oral est un phénomène à dimension temporelle : il ne s’effectue qu’une seule fois dans le temps. Le discours oral n’est cependant pas uniforme : il suit les évolutions de son environnement et doit s’adapter en fonction de celui-ci.
L’auteur va proposer six niveaux d’organisation de l’oral qui permettent la réussite de la communication : locutoire, linguistique,discursif, dialogal, interactionnel et situationnel. Leur fonctionnement est simultané. En situation éducative, l’enseignant est attentif à ces différentes facettes. L’auteur va préciser, tour à tour, chacun de ces niveaux d’organisation.
- L’oral est un phénomène locutoire : c’est une réalisation matérielle non consciente, une production corporelle. En effet, le corps joue un rôle important dansl’oral. Il permet la production phonétique mais est aussi responsable de l’activité physique qui accompagne obligatoirement l’oral tel que la posture, les mimiques…L’oral met en jeu des phénomènes spécifiques absents de l’écrit et qui mettent en forme le discours d’un locuteur : les phatèmes, les bribes et les appuis du discours. Ils font partie intégrante de l’oral et ne peuvent être évités. Pourl’auteur, la capacité locutoire peut être entrainée par le chant, la lecture à haute voix…
- On peut considérer l’oral comme un phénomène linguistique ou syntaxique. On ne s’exprime pas de la même manière à l’oral et à l’écrit. En effet, l’auteur dit : « Le bon locuteur ne parle pas comme un livre ». L’oral utilise une syntaxe différente de l’écrit étant donné qu’il s’agit d’une production entemps réel (or, la grammaire n’est pas différente). En effet, le locuteur doit s’adapter aux modifications environnementales mais aussi à son interlocuteur. C’est donc pour cela que l’on verra souvent des reformulations lexicales, des ruptures…On peut comparer ces adaptations syntaxiques aux brouillons et ratures d’une production écrite.
- On peut aussi considérer l’oral comme un phénomènetextuel/discursif. En effet, l’oral n’est pas un simple texte mais plutôt un discours structuré. L’auteur observe une organisation micro-structurelle du discours : ce sont les moyens d’organisation du discours qui permettent la bonne interprétation des énoncés par les interlocuteurs (l’intonation, les commentaires...). Il parle aussi d’organisation super structurelle : il s’agit des différents typesde discours qui vont être utilisés à l’oral (narratif, explicatif…), ainsi que les différents genres : débat, exposé…Or, ces genres discursifs peuvent poser des problèmes aux élèves : ils impliquent un oral généralement long qui va provoquer des problèmes de construction.
- L’oral est un phénomène dialogal. On peut y associer la pragmatique : l’étude de la langue en situation. Ondifférencie alors le co-texte (les phénomènes internes au texte) au con-texte : l’environnement externe au texte. Dans le dialogue oral, il faut prendre en compte les relations entre les interlocuteurs. De plus, le langage n’est pas qu’un transfert d’information mais il agit sur l’interlocuteur. Le dialogue est constitué de trois unités. L’interaction est la plus grande unité : ce sont les échanges...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les différents niveaux d'organisation de l'être humain
  • Niveaux d'organisation
  • Niveaux d'analyse en psychologie sociale
  • Les différents niveaux d'infractions routières
  • Les différents niveaux d'usage de la drogue
  • les différents niveaux de pouvoirs politiques s
  • Les différentes formes d'organisation du travail
  • les différents niveaux de projets

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !