L'utilitarisme de mill

Pages: 9 (2148 mots) Publié le: 12 novembre 2012
L'utilitarismede J.S Mill
John Stuart Mill est un philosophe anglais utilitariste du XIXème siècle. L'utilitarisme est une doctrine eudémoniste fondée par Bentham qui considère que « l'utilité » est le critère de la moralité de l'action tendant à la recherche du plus grand bonheur ou de la moindre souffrance ainsi le résultat de l'action compte plus que l'intention tout en prenant en compte lanature de l'homme. 1ère objection: L'utilitarisme condamne-il le plaisir? L'auteur commence par répondre aux critiques qui sont faites à l'utilitarisme. Les attaques contre cette doctrine sont à l'évidence contradictoires puisqu'elles présentent souvent l'utilitarisme soit comme une doctrine de plaisir (tout ce qui apporte le bonheur est utile), soit comme une doctrine manichéenne, trop « sèche »,manquant de « subtilité » (le résultat prime sur les moyens) . Dans les deux cas la vision que les contradicteurs expriment de cette philosophie est extrêmement réductrice, puisqu'elle donne à l'utilitarisme un « sens étroit ». John Stuart Mill se range aux cotés d'Épicure(IIIème siècle av. JC) et de Bentham (XVIII-XIX ème siècle) en affirmant que « la doctrine de l'utilité » n'est pasdissociable du plaisir puisqu'elle EST le plaisir ne serait-ce que par son absence de douleur. Le bonheur: plaisir et absence de douleur La doctrine que JS. Mill défend est le fondement même de la morale. Elle place le bonheur comme un but. L'utilité est la capacité à accroitre le bonheur ou à diminuer la douleur. Selon l'auteur la finalité de l'utilitarisme est: la recherche du « plus grand bonheur ». Ilreste à savoir si il s'agit du plus grand bonheur pour l'Individu (individualisme) ou bien le bonheur pour le plus grand nombre (communisme), et quels sont les méthodes pour l'atteindre? 2ème objection: la conception utilitariste de la vie est-elle basse, vile et égoïste? Mill redonne une définition du plaisir en disant qu'on ne peu pas le réduire à la critique qui avait été faite à la doctrined'Épicure à savoir la recherche de la satisfaction basse et vile. Par un raisonnement similaire à celui de l'absurde, le philosophe conclu que notre conscience nous distingue du « porc » et de l'animal en général qui ne cherche pas spécialement la satisfaction contrairement aux épicuriens. C'est le coté volontariste qui distingue l'épicurien de l'animal. La qualité des plaisirs L'auteur estime qu'ilexiste une hiérarchie dans les plaisirs, que la quantité n'est pas un critère déterminant. Les plaisirs ne se valent pas qualitativement. Comment évaluer la qualité d'un plaisir Après avoir affirmer que tout les plaisirs ne se valaient pas qualitativement parlant. Mill nous explique que nous ne sommes pas à la recherche d'une quantité infinie de plaisir mais plutôt en quête d'un plaisir plus grandqui nous apporterait plus de satisfaction et que nous n'échangerions pas même contre tout les plaisirs du monde entier. Dans un deuxième temps, le philosophe démonte la critique faites aux Épicuriens en expliquant que même un sot ne voudrait échanger sa situation contre celle d'un être inférieur (cf: animal) alors même qu'on lui promettrai plus de plaisir et que seul un être en souffranceaccepterai de changer de condition contre n'importe quel autre .

Il faut distinguer bonheur et satisfaction Un homme qui est capable de reconnaître un plaisir supérieur ne l'abandonnera pas sciemment pour des plaisirs inférieurs. Si il se tourne vers des plaisirs inférieurs c'est qu'il en a perdu le goût, la conscience, la foi ou les moyens de l'atteindre. D'où l'importance de l'éducation où l'auteurprend pour exemple les jeunes qui n'étant plus en contact avec la notion d'aspirations supérieures en perdent le goût, ils ne les entretiennent pas et se tournent vers des plaisirs inférieurs. Le verdict des juges compétents est sans appel Pour décider quel est le plaisir supérieur, il faut s'en remettre soit à ceux qui les ont connus et classés soit au jugement du plus grand nombre. Bonheur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'utilitarisme de john stuart mill
  • john stuart mill l'utilitarisme
  • L'utilitarisme de john stuart mill
  • Explication de texte: mill, l'utilitarisme
  • L'Utilitarisme
  • L'utilitarisme
  • L'utilitarisme
  • L'utilitarisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !