L'âge d'or sous Auguste

338 mots 2 pages
L’âge d'or est un mythe qui apparaît principalement dans la mythologie grecque puis la mythologie romaine (qui s'y réfère sous le nom de «règne de Saturne»). L’âge d'or fait partie du mythe des âges de l'humanité, avec l'âge d'argent, l'âge d'airain et l'âge de fer.L'âge d'or est celui qui suit immédiatement la création de l'homme alors que Saturne (ou Chronos pour les Grecs) règne dans le ciel.

La Terre jouit d'un printemps perpétuel, les champs produisent sans culture, les hommes vivent presque éternellement et meurent sans souffrance, s'endormant pour toujours.

Mais Saturne fut précipité sous terre, dans le Tartare, et ce fut Jupiter (ou Zeus dans la mythologie grecque) qui devint le maître du monde, soit du ciel. L’âge d’argent débutait. A l'âge d'argent suit l'âge d'airain, période dominante du mal sur la terre, où naissent l'envie du vol et de la guerre. Ensuite, il y l'âge de fer. C'est une période où tous les crimes dominent. D'après la légende, même la déesse de la justice aurait fui et serait retournée parmi les dieux. C'est une période de violence inouï.

Le mythe de l'âge d'or prit une importance particulière sous Auguste qui apparaissait alors comme l'homme capable de ramener l'humanité, sinon à l'âge d'or, du moins à un nouvel âge meilleur que celui dans lequel vivaient ses contemporains et qu'ils comparaient à l'âge de fer.

L'Empire romain sortait en effet d'une seconde guerre civile et les Romains voyaient en Auguste celui qui était parvenu à rétablir l'ordre.

En réalité, les Romains ne croyaient pas à ce mythe mais il symbolisait un passé meilleur, les premiers temps de Rome, lorsque les citoyens étaient naturellement bons.

L'absence de saisons est symbolique de l'absence du temps: il est considéré dans beaucoup de philosophies grecques (comme Platon) reprises par les Romains, comme l'origine de la décadence, Tempus edax rerum (« le temps qui dévore les choses »).

Certains éléments du mythe montrent la vision qu'avaient

en relation

  • L'age d'or
    423 mots | 2 pages
  • Commentaire d'un extrait de l'eneide
    5023 mots | 21 pages
  • Latin , l'age d'or
    491 mots | 2 pages
  • Id e de plan
    1520 mots | 7 pages
  • L Ara pacis d auguste un outil de propagande
    659 mots | 3 pages
  • Rome et auguste : le motif du rinceau végétalisé, symbole de la paix et de l'abondance dues à l'empereur
    3376 mots | 14 pages
  • "Cinna" la tragédie de corneille
    1467 mots | 6 pages
  • Ara pacis
    2451 mots | 10 pages
  • Le premier mythe d
    407 mots | 2 pages
  • Exposé sur le siècle d'auguste
    1249 mots | 5 pages