L'économie de la mode

Pages: 7 (1632 mots) Publié le: 4 janvier 2015
A la fin du XIXème siècle, sous le Second Empire, Charles Frederick Worth, un Anglais, révolutionna le secteur de la mode. Il fut l’initiateur des défilés et le créateur du cycle de la mode (collection printemps-été, automne-hiver). Ses modèles, exposés aux expositions universelles de Londres en 1851 et de Paris en 1855, sont récompensés par des prix qui contribuent à la réputation de la hautecouture française et représentent les piliers d’une économie nouvelle.
L’économie de la mode est divisée en deux catégories ; d’une part nous avons le secteur de l’habillement qui regroupe l’habillement lui-même, le textile destiné à l’habillement ainsi que sa distribution. D’autre part, le secteur des accessoires, c’est-à-dire, les chaussures, la maroquinerie, l’horlogerie, la bijouterie, lajoaillerie, le parfum, et enfin, la cosmétique. L’industrie de la mode est une activité majeure pour la France puisqu’elle représente 152 milliards d’euros et 6% de la production manufacturière française.
Peut-on dire que le marché de la mode, véritable atout pour l’économie et source de soft power, ait également des effets positifs d’un point de vue social et environnemental ?
Dans un premiertemps, nous analyserons les bénéfices, au niveau national et également international, de l’économie de la mode. Enfin, une fois cette première phase terminée, nous nous interrogerons sur les conséquences sociales et environnementales de ce secteur.

I. Les bénéfices de l’économie de la mode au niveau national et international
L’industrie de la mode et du textile est un secteur clé de l’économiefrancilienne et plus précisément de l’économie parisienne. Plus de 6 800 entreprises générant 190 000 emplois sont installées en France dont environ 29% (2 000) de ces entreprises localisées à Paris.
Les marques françaises continuent à faire rêver, bien au-delà de nos frontières. Et si les industries françaises se distinguent dans le domaine de la haute couture, du prêt-à-porter féminin etmasculin, et de la lingerie, elles occupent aussi une place de choix dans le domaine du vêtement professionnel.
L’habillement et la chaussure, par exemple, représente 3.2% de la consommation des ménages en France, cette part prouve la véritable source de croissance dont fait preuve ce secteur.
En effet, le secteur textile-habillement était plutôt en avance en matière de mondialisation. Cette avancéea entrainé des opportunités commerciales offertes par les pays émergents, ce qui a permis de rendre la France plus compétitive face à ses concurrents.
Au niveau du secteur de la haute couture, le chiffre d’affaire s’élève à 15 milliards d’euros, dont 87% sont exportés, ce qui montre, encore une fois, le développement sur la scène mondiale de l’économie française de la mode.
Les exportationsfrançaises représentent plus de 30% du chiffre d’affaires des firmes cuir et du textile-habillement, et plus de 40% de celui des entreprises de la parfumerie et de l’horlogerie-bijouterie. Ces performances extérieures dépassent les 16 milliards d’euros. La France a donc une place importante sur le marché de la mode.
Si l’on s’intéresse maintenant aux performances européennes, nous pouvons voir quel’UE est le deuxième exportateur mondial de textile et de vêtements avec 28 milliards de dollars, derrière la Chine et loin devant les Etats-Unis et le Japon.
Ce succès remet, également, le savoir-faire productif, d’actualité. Tout d’abord, les firmes du luxe soutiennent l’activité industrielle de nombreux sous-traitants dans le domaine du textile, du cuir et de la confection. Ensuite, ces firmesinternalisent la production en privilégiant la localisation de la production en France. D’après, l’article « l’économie de la mode », Hermès possède une dizaine de sites de fabrication de maroquinerie en France et Louis Vuitton compte environ 12 unités de fabrication en France.
L’image de qualité associée aux productions françaises est un avantage compétitif pour la conquête des marchés...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mode
  • Mode
  • La mode
  • Mode
  • La mode
  • Mode
  • La mode
  • La mode

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !