l'année terrible

Pages: 5 (1108 mots) Publié le: 10 février 2015
L’Année terrible

Présentation :
Le poème l’Année terrible fait partie du recueils l’Année terrible, paru en 1973. C’est un long poème lié à un évènement historique : la Commune, qui est une guerre civile Parisienne contre la troisième République. Cette guerre civile a eu lieu après la fin du second Empire.
Les Parisiens se soulèvent et décident de prendre pour emblème le drapeau rouge.Cette guerre civile est uniquement parisienne mais fait 50 000 morts lors de la semaine sanglante, du 21 au 28 mai. Elle oppose les troupes du général Macmaon, qui défendent le gouvernement et les communards. Hugo, revenu d’exil, encourage les communards à la suite de quoi il doit de nouveau s’exiler en Belgique.
Dans son poème, ni Paris, ni la barricade, ni l’enfant ne sont nommés afin de donner uneportée universelle à ce texte. Hugo dénonce la guerre et l’enfant dans la guerre (lecture du texte), dans ce poème qui très travaillé pour mieux faire passer son message.
Cet extrait du poème résume, à lui seul, le poème tout entier. Celui-ci comporte des dialogues et une morale, il est donc assez proche de la fable.
Il est organisé en trois parties :
Du vers 1 au vers 3 : décor, expositionVers 14 à 18 : dialogue
Vers 19 : moral
Ce poème peut être une scène de théâtre aussi bien qu’une fable.
Pour étudier ce poème nous suivrons un plan linéaire en trois parties :
I- Le décor
II- Le dialogue
III- La morale

I- Le décor

« Sur une barricade, au milieu des pavés » (v.1) : la barricade montre que la guerre se passe dans la rue, donc que c’est une guerre civile et que lespavés servent d’armes. Le terme barricade désigne une offensive en action. Hugo a volontairement pas nommé la barricade pour qu’elle désigne l’ensemble des barricades et ainsi donner une portée universelle au texte.
« Souillés d’un sang coupable et d’un sang pur lavé » (v.2) : le sang coupable souille les pavés, le sang pure les lave. Il y a un chiasme (structure en ABBA) : coupable/pure ;souillés/lavés. Souillés et lavés se trouvent aux extrémités ce qui accentue l’opposition.
« Un enfant de douze ans est pris avec ces hommes » (v.3) : le premier personnage entre en scène, c’est un enfant. Il n’est pas nommé et donc représente l’ensemble des enfants. Celui-ci ne va pas avec le décor et il symbolise l’innocence. Hugo a choisi l’âge de 12 ans pour montrer que celui-ci sait ce qu’il fait et queses actions ne sont pas de l’inconscience mais du courage. Le verbe « est pris » est à la voie passive donc l’enfant subit l’action. Le verbe pris signifie qu’on le considère comme un objet. L’enfant est seul au milieu de ces hommes.

II- Le dialogue

« - Es-tu de ceux-là, toi ? – L’enfant dit : Nous en sommes. » (v.4) : entrée brutale du dialogue, c’est au style direct. « - Es-tu […] toi ?» : ceux-là est un terme péjoratif ; toi est familier, méprisant. Tous les mots sont monosyllabiques ; l’ensemble de ces critères rendent cette entrée brutale.
Il y a un contraste entre l’officier qui est agité et l’enfant qui est calme. L’enfant corrige l’officier sur le fait qu’ils en sont tous, il parle tranquillement. Le verbe dire est simple, neutre et enfantin.

« - C’est bon, ditl’officier, on va te fusiller » (v.5) : L’officier est furieux (c’est bon = il est direct). Il ne fait pas d’euphémisme.
« Attends ton tour. – L’enfant voit des éclairs briller, / Et tous ces compagnons tomber sous la muraille » (v.7-8) : « attends ton tour » l’officier le laisse changer d’avis : il veut qu’il voit les autres mourir et l’officier ne veut pas le tuer, alors qu’il tue les autres rapidement.La scène est vue par l’enfant, c’est une périphrase. « Tous », c’est l’horreur, l’ensemble de ses compagnons sont morts : il est encore plus seul et ne peut plus trouver du courage en ces hommes.
« Il dit à l’officier : Permettez-vous que j’aille / Rapporter cette montre à ma mère chez nous ? » (v.8-9) : L’enfant fait une proposition : rapporter la montre. On pense qu’il veut s’enfuir. La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'année terrible
  • L'année terrible
  • L'année terrible de victor hugo
  • Fiche de lecture : l'année terrible de victor hugo
  • Commentaire l'année terrible (1871) victor hugo
  • Victor hugo (1802-1885) (recueil : l'année terrible)
  • Les Enfants Terribles
  • Terrible maletendu

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !