L Etranger Camus

4253 mots 18 pages
L’Etranger, Camus
Situation générale
Après les 2 guerres mondiales, remise en cause de la société et des Hommes : contestations dans romans, théâtre… sentiment de conscience, interrogation sur la cause de leur motivation pour avoir commis ces acte (comme dans la Peste, mort d’un enfant innocent par la peste qui représente la guerre). De nombreux écrivains utilisent la littérature comme moyen de révolte : Céline => Voyage au bout de la nuit, Blaise Cendrars, Genevoix, Giono et d’autres écrivains engagés autant physiquement (St Exupéry, Malraux) que littérairement (Aragon, Camus =>rédacteur en chef du journal clandestin Combat), figures d’une autorité politique et morale. C’est ainsi que se développe une doctrine philosophique sur l’existentialisme (Les Mouches, Chemins de la Liberté de Sartre). La liberté passe par l’action « le faire c’est l’être » sinon notre existence n’est que physique, non morale. Oreste dans Les Mouches « mon acte c’est ma liberté ». Camus s’intéresse à la situation absurde dans laquelle l’Homme se trouve.
Camus (1913-1960) né en Algérie, études philosophiques, en 1957 prix Nobel. C’est un intellectuel, néo-humaniste, journaliste à Alger, à Paris, il milite pour les victimes de la guerre et les condamnations à mort. Il veut que l’Homme soit libre de vivre pour lui-même et non pour la société quitte Gà en payer les conséquences. Caractère absurde de l’existence. Dans l’Etranger, mise en scène croissante de l’hostilité de l’univers sous la chaleur et le soleil. Ce n’est pas le monde en lui-même qui est absurde mais son caractère irrationnel. Camus finit d’écrire son livre en 1940 et le publie en 1942, c’est une transcription romanesque d’une théorie philosophique qu’il développe dans le Mythe de Sisyphe (essai, châtiment éternel : condamné à pousser un rocher le long d’une montagne => quand Sisyphe décide de faire cet acte de son propre gré et non parce qu’il est contraint, il est libre). Meursault n’a pas conscience de l’absurdité de sa

en relation

  • Étranger de camus
    3111 mots | 13 pages
  • Etranger camus
    1236 mots | 5 pages
  • Camus cet étranger
    3192 mots | 13 pages
  • Camus Etranger
    3257 mots | 14 pages
  • Etranger, camus
    1836 mots | 8 pages
  • Etranger de camus
    2673 mots | 11 pages
  • Camus etranger
    33523 mots | 135 pages
  • Sur etranger de camus
    1261 mots | 6 pages
  • L Etranger Camus
    745 mots | 3 pages
  • Etranger camus
    288 mots | 2 pages