L'existentialisme, Sartre

1016 mots 5 pages
Explication de texte
Sujet:L’Existentialisme est un humanisme, par Sartre
Éxercice:Type Baccalauréat de philosophie

Dans cette extrait de « l’existentialisme est un humanisme » publié en 1946 et traitant de l'homme ou plus particulièrement de la façon d’on il se défini, Jean Paul Sartre répond a la question suivante « Comment l'homme peux t’il être défini ? » Par réponse a cette question, Sartre répond que l'homme est le fruit de ses actes et que chaque actions définissent le destin de ce dernier. Pour prouver cette thèse, Sartre utilise un plan en 3 grandes parties. En premier lieu, il critique la communauté dite pauvre qu'il qualifiera explicitement de « personnes ayant rater leurs vies L25 » en démontant l'argument « les circonstances ont été contre moi,.. L6 ». En deuziéme lieu, Sartre Définie l’existentialisme en prenant pour exemple l'amour « L7,8 » puis prend le génie de Proust en admiration ce qui lui permet de justifié qu'un Homme qui ne s'engage pas dans sa vie n'est rien « L21 ». Puis pour finir, Sartre fini son texte sur une note pessimiste sur sa définition des thermes « Rêves, attentent, espoirs,.. L26;27 » en les complétant a sa thèse de « l’existentialisme et humanisme ». A travers son texte, Sartre fera donc un définition de sa thése tout en la justifiant. Dans un premier temps, Sartre nous dévoile dans son introduction que : « L'Homme n'est rien d'autre que son projet, il n'est donc rien d'autre que l'ensemble de ses actes .L1a3 » Ce qui veux dire que l'Homme est définit par ses actes et que ses actes définissent sa vie. Par ce fait, Sartre semble vouloir justifié sa thèse de l'existentialisme (courant philosophique qui résume Un Homme a ses actions dans toute une vie). Suite a une multitudes d'exemples, Sartre donne un avis fortement guidé par ça thèse de base sur sa perception de l'homme car il n'hésite pas a être sans pitié sur le vécue très pauvre de celui ci en dénonçant l'excuse « la circonstances ont

en relation

  • L'existentialisme de sartre
    488 mots | 2 pages
  • L'existentialisme de sartre
    886 mots | 4 pages
  • Sartre et l'existentialisme
    920 mots | 4 pages
  • Sartre - l'existentialisme est un humanisme
    2067 mots | 9 pages
  • L'existentialisme est un humanisme - sartre
    1111 mots | 5 pages
  • Sartre, L'existentialisme est un humanisme
    1103 mots | 5 pages
  • L'existentialisme est un humanisme, sartre
    385 mots | 2 pages
  • L'existentialisme est un humanisme de sartre
    1399 mots | 6 pages
  • sartre l'existentialisme est un humanisme
    668 mots | 3 pages
  • L'existentialisme est un humanisme, sartre
    3272 mots | 14 pages