l le des esclaves

794 mots 4 pages
I) Une scène de théâtre dans le théâtre

1) L’évolution du cadre spatial

La redéfinition de l’espace scénique est visible avec les didascalies du début et notamment celle qui s’étend sur deux lignes.
On a tout d’abord l’injonction à valeur d’ordre d’Arlequin : « Qu’on se retire à dix pas » 5 avec dix pas la distance ) qui a pour conséquence l’éloignement de I et de E : « s’éloignent » et « aller » 2 espaces distincts : celui des maîtres et celui des valets qui fonctionnent en couples opposés.
Le nouvel espace forme une nouvelle scène d’où sont exclus I et E réduits à regarder les acteurs A et C les imiter.

2) La mise en abyme

A joue I et C joue E. Par extension, par l’inversion des rôles I joue A et E joue C ( double mise en abyme ) mais ici les maîtres sont relégués au second plan : ils ne parlent pas.
Focalisation sur les valets et sur le jeu qu’ils réalisent de leurs maîtres.
C joue le rôle de metteur en scène. Elle mène le jeu :
Impératifs : « rayez », « laissez-moi », « levez-vous »
Elle annonce le jeu : futurs : « vous m’allez dire », « on n’en croira rien », « vous ne persuaderez pas »

Les maîtres sont écartés et ne peuvent intervenir : ils sont spectateur de la mise en abyme.

3) Les différents niveaux d’énonciation.

On a plusieurs niveaux d’énonciation :

A et C joue leur scène dans un dialogue au discours direct : « Remarquez-vous », « Vous lui ressemblez ? » On a une apparente scène d’amour entre les deux valets, en tout cas on a un échange.
E et I : les maîtres sont relégués en tant que spectateurs : sortent de l’espace scénique : « Qu’on se retire à dix pas » voient leurs valets jouer : ils sont spectateurs : ils ne peuvent intervenir et se contentent donc d’observer.
Ils restent présents par leur regard : - au début : « Iphicrate et Euphrosine » - à la fin « nos patrons »

Ils encadrent le texte et rappellent que bien qu’ils ne s’expriment pas, ils sont là et leur regard est essentiel. Ils sont concernés par ce qui

en relation

  • Les esclaves
    842 mots | 4 pages
  • Esclave de soi
    1338 mots | 6 pages
  • Esclave
    1841 mots | 8 pages
  • Esclave
    415 mots | 2 pages
  • Esclaves
    353 mots | 2 pages
  • Esclave
    1158 mots | 5 pages
  • Esclave
    51705 mots | 207 pages
  • Esclaves
    298 mots | 2 pages
  • Les esclaves
    496 mots | 2 pages
  • Esclaves grecs
    657 mots | 3 pages