T.p.e sur le personnage burlesque

10107 mots 41 pages
T.P.E
Le personnage burlesque Introduction :

Le burlesque est un genre qui s'est popularisé au XVIème siècle en France : il se caractérise par un comique outré, utilisant beaucoup le ridicule (notamment des personnages), l’absurde et l'irrationnel des intrigues. D'abord présent en littérature avec Rabelais, il s'est étendu au théâtre grâce aux pièces de Molière et s'est très rapidement prêté au jeu du cinéma par le biais des grands acteurs du Muet. Dès ses débuts, le burlesque a été utilisé pour faire une critique de la société : souvent même, les œuvres utilisant un comique outrancier ont fait scandale, et ont été raillées par la critique voire censurées. Il peut pourtant être difficile de penser qu'un ouvrage ayant pour but de faire rire, et utilisant un héros ridicule, ait pu à ce point choqué en s'essayant à une satire.

Aussi nous sommes-nous posé cette question :

Comment le personnage burlesque parvient-il à faire une critique de la société ?

Pour répondre à cette question, nous avons pris le soin d'étudier trois œuvres burlesques et satiriques, d'époques et de genres différents. Présentons-les tout de suite : Le premier est Gargantua, de François Rabelais (cf. biographies), roman publié en 1534 (titre original : La vie très horrifique du grand Gargantua père de Pantagruel). L'ouvrage, particulièrement burlesque et irrévérencieux, sera mal jugé par l’Église et la société. Nous l'avons choisi, car il s'agit sans doute d'un des premiers ouvrages burlesque. L'histoire se situe dans un contexte oscillant entre l’obscurantisme moyenâgeux et les lumières de la Renaissance. Il raconte les aventures de Gargantua, fils des géants Grandgousier et Gargamelle, venu au monde par l'oreille de sa mère, cette dernière ayant trop mangé pour l’enfanter de façon normale. Impressionné par l'intelligence de son fils (qui s'est fait un « torche-cul » d'un oison), Grandgousier l'envoie étudier à Paris pour y suivre une éducation humaniste auprès de

en relation

  • Le carnaval antillais
    1723 mots | 7 pages
  • Tpe cinema
    5601 mots | 23 pages
  • Divers
    11576 mots | 47 pages