Anna Karénine

par

Résumé

Paru en 1877, Anna Karénine est un roman de Léon Tolstoï qui se divise en deux tomes et comprend huit parties dont trois appartiennent au premier tome, cinq au second. Se déroulant en Russie, l’histoire est centrée sur l’amour, les diverses formes qu’il peut prendre, et ses conséquences dans la vie des personnages.

Stépane Arcadiévitch Oblonsky, surnommé Stiva, est marié avec la princesse Daria Alexandrovna, surnommée Dolly, depuis huit ans ; mais il a une liaison avec une Française, mademoiselle Roland, qui dans le temps avait été l’institutrice de leurs enfants. En effet, sa femme ne lui a plus inspiré d’amour, ne l’a plus attiré dès lors qu’elle lui est apparue fatiguée après avoir mis au monde de nombreux enfants.

Lorsque Dolly apprend cette liaison, elle envisage de le quitter, et celui-ci se demande comment s’y prendre pour rompre avec l’institutrice. Il invite à Moscou sa sœur Anna Arcadievna, que sa femme apprécie, pour essayer de la convaincre de rester.

Anna fait dans la ville la rencontre de Wronsky, l’un des fils du comte Cyrille Wronsky. Ils dansent ensemble pendant le bal où il était supposé demander la main de Kitty, la sœur de Dolly, qui venait de refuser la demande en mariage de Levine ; Kitty, malgré son attachement pour Levine, s’est en effet laissé séduire par Wronsky.

Le refus de Kitty semble confirmer à Levine ses hésitations, alors qu’il se jugeait indigne d’elle, mais, le père de la jeune fille considère qu’il est tout ce qu’il y a de mieux pour sa fille, et pense que Wronsky est un jeune homme qui veut uniquement s’amuser. Et Wronsky, en effet, ne songeait en réalité nullement à la prendre pour épouse.

La rencontre d’Anna va donc tout bousculer, et faire le bonheur des uns comme le malheur des autres. En effet, Anna, troublée par Wronsky, décide de rentrer chez elle à Saint-Pétersbourg, mais celui-ci la suit là-bas et lui déclare ses sentiments. Mariée à Karénine, elle essaie de lutter contre cette passion, mais abandonne finalement et tombe passionnément amoureuse de lui.

En parallèle, aussi dépité que Kitty lorsqu’elle apprend que Wronsky l’a quittée pour Anna, Levine est rentré chez lui et a pris la résolution de se contenter de son ancienne réalité. Toutes ses colères retombent aussitôt qu’il se retrouve dans son vaste domaine agricole et qu’il reprend contact avec les habitudes de sa vie quotidienne. Il se dit qu’il doit arrêter de penser au mariage, un engagement qui est pour lui l’axe autour duquel gravite la vie entière, contrairement à la grande majorité de ses amis qui le considèrent comme une formalité nécessaire de la vie. Idéaliste, Levine ne peut imaginer un amour en dehors du contexte marital, mais il ne peut réaliser ses rêves à cet instant.

Quelques mois plus tard, pendant qu’Anna et Wronsky consument leur passion, il est appelé à son devoir militaire, et à son retour il apprend qu’Anna est enceinte. C’est durant une course de chevaux où il se voit obligé de tuer sa jument qui est tombée que leur relation éclate au grand jour, l’angoisse d’Anna face à cette scène la trahissant aux yeux de tous. Lorsque son mari Karénine lui fait remarquer qu’elle s’est conduite de manière indécente, elle lui avoue que Wronsky est son amant. Malgré cela, pour éviter le scandale, ils décident de continuer à vivre ensemble en ne se croisant que rarement. Mais Karénine envisage de divorcer lorsqu’il surprend Wronsky qui rend visite à sa femme. Il demande conseil à son avocat et part en province pour y réfléchir.

Quant à Levine, il est invité chez Dolly où il rencontre Kitty, qui s’excuse auprès de lui. Ils s’avouent alors leur amour, comprennent que ce qu’ils ont vécu n’a fait que le consolider, et ils décident de se marier. Pendant ce temps, Karénine reçoit un télégramme disant qu’Anna a accouché ; il rentre alors chez lui et trouve Wronsky auprès d’elle. Après avoir mis au monde une fille, Anna contracte la fièvre et manque de mourir ; gravement malade, elle supplie son mari de lui pardonner. Karénine accepte mais demande à Wronsky de se retirer.

Quelque temps après son rétablissement, Anna revoit Wronsky et décide de s’enfuir avec lui à l’étranger où elle connaît un bonheur véritable pendant quelques semaines en visitant la France et l’Italie.

Chez les Cherbatsky, parents de Kitty et de Daria, Kitty et Levine célèbrent leur mariage et partent s’installer à la campagne. Quelque temps après, la jeune femme tombe enceinte.

Dès le retour d’Anna et de Wronsky, leur relation commence à se détériorer : elle ne supporte pas d’être loin de son fils Serge, elle écrit des lettres à Karénine pour l’autoriser à voir son fils mais il les ignore et refuse de divorcer. Ce climat pesant remplit d’une incompréhension obscure l’union des deux amants ; Anna devient jalouse et soupçonne Wronsky d’infidélité. La situation devient insupportable pour la jeune fille qui se suicide en se jetant sous un train.

Dolly de son côté a accepté de pardonner à son mari, mais leur relation n’est plus la même, divisée entre l’amour qu’elle éprouve toujours pour Stépane Arcadiévitch et son mépris qui s’est fait grandissant au fur et à mesure de ses incartades.

L’œuvre de Léon Tolstoï traite donc de questions en relation avec l’amour, que celui-ci soit légitime, spontané ou coupable, mais s’intéresse également aux questions fondamentales de l’existence, au gré des réflexions qui accaparent souvent l’esprit de Levine, et ce dans le contexte politique, économique et social de l’époque qui apparaît à l’arrière-plan.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >