Carnets

par

Table des matières

Résumé

Auteur français né en 1913 et mort en 1960, Albert Camus a laissé une œuvre composée de romans, de récits biographiques, de pièces de théâtre et d'essais qui fut couronnée par le prix Nobel de littérature en 1957. Ses Carnets rassemblent des notes prises à partir de 1935 jusqu'à sa mort en 1959. Ils furent publiés en trois tomes à titre posthume en 1962. Ils contiennent une suite de morceaux de textes hétéroclites – des anecdotes de son quotidien, des plans de travail pour des romans, des échanges dialogués retranscrits, des pensées personnelles, des citations, etc. – qui sont souvent uniquement reliés par la proximité de leur datation, chaque tome étant découpés en trois « Cahiers » eux-mêmes divisés en parties qui suivent l'ordre des mois de l'année sans régularité. Enfin le texte est séparé en paragraphes parfois datés du jour qu'ils concernent.

 

Le premier volume, Carnet I, a été dactylographié par Camus lui-même et retrace la période allant de mai 1935 à février 1942. L'auteur y livre des évocations des débuts de sa vie, les années de misère qu'il a connues et la nostalgie qu'il peut avoir de cette époque.

Le premier cahier s'étend de mai 1935 au 15 septembre 1937. Il s'ouvre sur des notes concernant la rédaction d'une partie d'un essai, L'Envers et l'Endroit, et accorde peu de place aux souvenirs. Ces notes datées de mai 1935 sont immédiatement suivies par des notes datées de janvier 1936, ce qui montre bien la structure lacunaire mais chronologique de ces Carnets. Il revient sur son travail sur La mort...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Carnets