Clytemnestre

par

Résumé

Pierre Matthieu, auteur français du XVIème siècle, rencontre une postérité qui n'est pas à la hauteur de sa productivité. En effet, il a beau avoir beaucoup écrit, et dans tous les formats imaginables à l'époque (essais religieux, historiques, polémiques, romans, poésie, théâtre...), on ne se souvient généralement pas de lui. Est-ce à dire que ses écrits sont sans intérêt ? Loin de là. Mais par exemple, dans ses travaux dramaturgiques, il ne fait qu'utiliser des détours plus ou moins explicites pour commenter les actions des aristocrates en place. Leur propos, qui n'a qu'une valeur ponctuelle de ce fait, se dissout en même temps que le souvenir des personnalités à qui il s'adresse. Clytemnestre, qui forme une trilogie tragique avec Vashti et Aman, n'échappe pas à ce constat.

            Clytemnestre a deux sous-titres, un long, De la vengeance des injures perdurable à la postérité des offensés, et des malheureuses fins de la volupté, et un court, L'Adultère. Chacun offre une porte d'entrée différente et intéressante à la lecture de Clytemnestre.

 

            ACTE PREMIER

            Quand la pièce commence, un personnage masculin nommé Thyeste est seul en scène et monologue. On comprend, à condition de connaître un peu la mythologie grecque antique, qu'on en est à ce stade de l'histoire : Thyeste a violé l'épouse d'Atrée, son frère, et lui a fait des enfants ; Atrée a découvert le...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Clytemnestre