Les Destinées : poèmes philosophiques

par

Résumé

Les Destinées : poèmes philosophiques est une œuvre du poète, dramaturge et romancier français Alfred de Vigny. Cet ouvrage fut publié à Paris aux éditions Michel Lévy frères en 1864, le volume définitif ayant paru à titre posthume.

Ce recueil est composé de onze poèmes qui furent écrits par Vigny entre 1838 et 1863, et dont certains furent publiés de son vivant dans les années 1840 dans La Revue des deux Mondes. Les autres furent écrits dans les années 1850 et 1860, et l’on peut percevoir des différences entre ces deux époques, ces deux âges. Tous ces poèmes sont de facture classique, tous sont écrits en alexandrins.

Vigny aborde dans ce recueil les thèmes de la liberté et de la destinée, entremêlant ainsi la force du destin et son influence sur la vie de l’individu qui doit devenir libre. Il montre que la liberté et la destinée accompagnent l’individu tout au long de sa vie, et ces thèmes sont abordés de deux manières: d’un point de vue poétique et d’un point de vue philosophique.

Le recueil s'ouvre avec le poème « Les Destinées » qui donne son titre au recueil. Il s’agit d’une annonce des thèmes traités et de la manière dont ils seront traités dans les poèmes suivants. L’épigraphe du poème affirme sobrement : « C'était écrit. Depuis le premier jour de la création », propos qui dit assez la force de la destinée. Le poète pose ainsi le problème principal de la condition humaine, qui se retrouve soumise à la destinée, dont le poids est trop lourd pour que l’homme puisse s’en défaire et vivre libre. Le poète se pose donc la question de la fatalité, qu’il décrit, et dont il indique qu’elle a toujours été ressentie par l’humanité, depuis des siècles, dans toutes les civilisations humaines. Selon lui, la religion, notamment chrétienne, en évoquant le message du Christ, n’a rien changé à la destinée. Le déterminisme dont est victime l’homme reste le même.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Les Destinées : poèmes philosophiques