Les Mariés de la Tour Eiffel

par

Table des matières

Résumé

Héritière des comédies-ballets de Molière et des chœurs antiques grecs, influencée par l’écriture contemporaine de l’avant-garde surréaliste et du cinéma burlesque des débuts du septième art, l’œuvre intitulée Les Mariés de la Tour Eiffel est un ballet satirique dont Jean Cocteau rédigea le livret. L’écrivain tente d’y explorer le fait français en faisant référence à des éléments de culture populaire, musicaux et géographiques, et en revisitant des expressions toutes faites qu’il superpose, pour les dépoussiérer, à des  situations absurdes. 

Quand l’appareil du Photographe de la Tour Eiffel se détraque, toute une ménagerie animale et humaine sort de son boîtier. Il en surgit tout d’abord une autruche insaisissable, poursuivie autant par le Photographe qui veut la faire rentrer dans la chambre photographique que par un Chasseur qui tente de l’abattre. Le Directeur de la Tour Eiffel, attiré par le coup de fusil, nomme le Chasseur garçon de café, puisqu’il apprend par une dépêche, malencontreusement fauchée en plein vol par le Chasseur, qu’une noce va avoir lieu sur la première plateforme de la Tour Eiffel.

C’est à ce moment-là qu’apparaît un cortège nuptial composé du Marié, de la Mariée, de la Belle-mère, du Beau-père, d’un Général, d’une première et d’une deuxième...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Les Mariés de la Tour Eiffel