Plume

par

Présentation

Dans les années 1930,
l’avant-garde surréaliste et ses préoccupations artistiques prennent le devant
de la scène picturale européenne. Les repères habituels de l’environnement
humain, qu’il soit question d’objets ou de la figure humaine, subissent des
transformations constantes et les artistes n’hésitent pas à modifier leurs
apparences – comme dans le cas des montres molles de Salvador Dali – pour
amener le public à s’interroger sur certaines caractéristiques de la psyché
humaine.

Dans son recueil de poésie
en prose Plume, commencé en 1930 et
publié en 1936, Henri Michaux relate treize aventures surréalistes, en ce sens qu’il
y décrit les situations improbables dans lesquelles se retrouve Plume qui, pour
certains critiques littéraires, est l’alter ego fictif de Michaux. Plume, plus
antihéros que héros, en raison de sa passivité et de son détachement, adopte
souvent des comportements inattendus au cours de nombreuses péripéties.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Présentation >