2011Bac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (674 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lieux rêvés :

* Forêt
* Ancienne maison
* Zone limitée : de ma chambre à la seconde pièce de la salle de bain.
* Parc d’attraction
* Lycée inconnu ( mélange de L’INDP deThionville & du Charlemagne / parfois lieux inventé par mon imagination. Ce dernier reconstitue un établissement en mélangeant le tout ).
* Appartements inconnus.
* Maison de Tatie.
*Appartement de .
* Maisons / centres désaffecté(e)s
* Lieux souterrains / grottes.
* Rare mais apparent : zones non limitées / espaces vides.

Ambiances :
Généralement, dans mes rêvestoutes actions se déroulent dans un cadre effrayant. Règnent la peur ou l’angoisse. Les personnes présentes ont un comportement froid et distant. Ou il arrive que tout soit tellement beau que je n’ycrois pas et que j’attende de me réveiller. Les personnes que je connais dans la réalité , ont assez souvent un caractère inverse dans les songes. Par exemple quelqu’un d’assez sûr de lui va devenirquelqu’un sans aucune confiance en sa personne. Me concernant, il m’arrive d’être la fille très sûre d’elle qui garde son sang froid et affronte toutes les situations. Parfois, au contraire, la peur meprend, elle est d’une telle intensité que je ne peux rien faire sans l’aide de mon entourage imaginé.
Couleurs , temps & météo :
Mes rêves sont principalement en noir et blanc. Si ce n’est pasle cas, ils sont en couleurs mais ces dernières restent très délavées. Elles sont ternies puisque la luminosité n’est guère présente. En effet, le tableau de mes songes représente une nuit infinie.Cependant, lorsqu’il fait jour, il fait gris à l’extérieur. Les couleurs dépendent alors du triste climat. Il pleut souvent.
Enfance & points de vue :
Les plus étranges de mes rêves sont sansdoute ceux où je retrouve la petite enfance, généralement située entre mes 4 et 8/9 ans. Je retrouve alors la vision que j’adoptais à ces âges, c'est-à-dire l’innocence et l’incompréhension. Parfois...
tracking img