50 Ans de l'etranger

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2716 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Madame le Recteur de l'Académie d'Amiens ouvre le Colloque organisé par le Centre de Recherches sur le Roman et le Romanesque et la Société des Etudes Camusiennes, sous l'impulsion de Madame Jacqueline Lévi-Valensi. Paul Smets préside la séance du matin.

Nina SJURSEN de l'Université d'Oslo, s'interroge sur "Meursault, un Job de notre temps?" et place au centre de L'Etranger la question desurvie des valeurs chrétiennes. S'appuyant sur l'ouvrage de René Girard, La Route antique des hommes pervers, elle se propose de montrer que la violence et l'hostilité verbale inhérentes au texte proviennent de la confrontation entre foi chrétienne et vision absurde de la condition humaine.
Le même drame de la violence et de la souffrance humaine caractérise Le Livre de Job et L'Etranger, le mêmeesprit individualiste habite les deux héros. Meursault serait un bouc émissaire de notre société. Le procès moral débute par la chute de l'estime sociale. A travers le juge d'instruction, la cour et l'aumônier, Meursault se trouve confronté aux valeurs chrétiennes. De criminel, le procès se fait moral. Dans L'Etranger, la crise intervient au niveau de la langue. Meursault refuse de se servir dulangage des autres, créant ainsi un décalage entre deux discours, l'un rhétorique, vide de sens, celui des juges, l'autre simple, le sien. Girard relève le même phénomène dans Le Livre de Job.
Dans la scène avec l'aumônier, la violence est du côté de Meursault, silencieux jusque là. Il se trouve en fait confronté à son véritable adversaire: le représentant de la religion chrétienne, et serévèlent alors sa préférence pour l'amour terrestre et sa certitude d'avoir raison.
Pour Nina Sjursen, L'Etranger permet de reconnaître qu'une société dite civilisée qui tue fonctionne encore selon le mécanisme émissaire des sociétés dites primitives.

Agnès SPIQUEL de l'Université de Picardie établit une parenté entre _L'Etranger et Le Dernier Jour d'un Condamné, en rapprochant le JE des deuxtextes. Hugo présente la fiction d'un condamné à mort qui écrit ses impressions jusqu'au supplice, "quatre heures". Son roman se présente comme un monologue, mis à part une brève préface et un bref épilogue. Ce narrateur sans passé ni avenir témoigne de l'atrocité de l'attente de la condamnation à mort. Il n'écrit en fait que pour lui; son texte est un moyen de graver sa trace.
L'Etranger est bienplus qu'un plaidoyer contre la peine de mort. Le JE du récit camusien, aboutissement d'un long travail, s'établit par et dans la lucidité, tout en restant très proche des JE antérieurs de Camus. Il apparaît comme le geste décisif par lequel le romancier fonde sa parole d'écrivain..
Hugo et Camus, tous les deux à vingt-six ans, se projettent dans le JE d'un condamné à mort. Les deux récits sontenracinés dans une mort annoncée. Mais au déploiement de la rhétorique hugolienne, s'oppose le dépouillement camusien. Le condamné de Hugo est un scripteur, celui de Camus un parleur. Chez l'un, l'écrit contraste avec la voix du peuple, chez l'autre, la voix du locuteur est pleine d'autres voix mais aussi de silence.


Sous un titre-pétard, emprunté à Sartre, "L'Etranger_, produit du "terrorismesurréaliste", la communication d'Anne-Marie AMIOT _(mes plus vifs remerciements à A.-M. Amiot qui a assuré elle-même le résumé de sa communication - NdA)_ de l'Université de Nice, vise à replacer L'Etranger dans le contexte philosophique et littéraire de la Révolte, tel qu'il est représenté par le Surréalisme, et surtout Dada. Donné culturel dont Camus ne s'est jamais réclamé, dont il s'est mêmedémarqué, mais avec lequel, par une référence commune, celle de Nietzsche, L'Etranger présente objectivement des convergences idéologiques, thématiques et esthétiques, que peut débusquer une lecture croisée du roman de Camus avec des textes dada (essentiellement le Manifeste dada de 1918 et la Conférence sur dada de 1922 par Tristan Tzara.
A la faveur de ces recoupements, il apparaît que...
tracking img