Acte 5 scene 6 l'illusion comique de corneille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2125 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Illusion comique : Acte III, scène 6 (Monologue de Lise)
I Commentaire suivi
Si l'importance d'un personnage de théâtre peut se déterminer par le rôle qu'il joue dans l'intrigue aussi bien que par le temps de sa présence sur scène, nul doute alors que Lyse, dans L'Illusion comique de Corneille soit le troisième personnage influent après Clindor et Isabelle. Le monologue qui la montre en trainde délibérer avec elle-même à l'acte III, scène 6 en est une preuve. Du choix qu'elle est en train de faire dépend en effet le sort de Clindor. Dans la scène précédente, l'amoureux d'Isabelle lui a révélé que bien qu'engagé auprès de sa maîtresse, il n'était pas indifférent, bien au contraire, à ses propres charmes et que, même non marié, il s'accommoderait fort bien simultanément d'une épouse etd'une maîtresse, la seconde n'étant pas la plus à plaindre.
Lyse est donc en proie à un dilemme : doit-elle continuer à chercher à se venger ou doit-elle céder à l'attirance toujours forte pour Clindor ?
C'est une femme en colère que le spectateur entend au début de la scène 6. Cette mauvaise humeur se traduit par des phrases exclamatives et ironiques. Le " enfin " du vers 823 montre qu'auxyeux de Lyse Clindor semble s'être aperçu trop tardivement de sa beauté, comme si celle-ci n'était pas visible quelques heures ou quelques jours plus tôt. Mais il traduit aussi la patience de Lyse qui a dû ronger son frein en attendant que Clindor s'aperçoive qu'elle est " charmante ". Elle n'est pas pour autant satisfaite de ce réveil tardif car pour elle Clindor n'est pas sincère, " il contrefaitl'amant " et veut seulement s'amuser à ses dépens en lui faisant croire à un amour qu'en réalité il feint. Cette femme irritée est aussi une femme intelligente qui a une certaine idée d'elle-même. En tout cas elle est capable de s'exprimer comme une femme de qualité. Son emploi du mot " feux " pour désigner l'attirance qu'elle éprouve depuis longtemps pour Clindor l'atteste. Il ne fait pas dedoute que Lyse doute de la sincérité de Clindor. Le revirement amoureux du jeune homme s'explique pour elle par le désir de se jouer d'elle-même : il ne l'aime que " par raillerie " et ne la " prend " que pour en faire " le jouet de sa galanterie " (vers 826). Sa lucidité met donc à nu le cynisme de cet amant qui ne craint pas de lui avouer qu'il ne lui sera pas fidèle (elle parle de " libre aveu de[lui] voler sa foi ", le mot " foi " ayant ici le sens de fidélité). C'est la même clairvoyance qui lui révèle le paradoxe d'un amour qui pourrait se passer de la présence de l'aimée. Ce qu'elle exprime en notant (au vers 828) qu'il lui jure qu'il l'adore et ne veut pourtant point d'elle.
Un mot résumerait ici le grief de Lyse, mot qui lui est venu comme spontanément sur les lèvres, Clindor est un" ingrat " (vers 823), ingrat parce que l'amour qu'elle éprouve pour lui est disproportionné en regard de ce qu'il lui offre.
A partir du vers 829, sa colère semble être montrée d'un cran. Clindor est devenu maintenant " perfide " mais surtout, Lyse qui dans la scène précédente s'était montrée fort discrète, par émotion ou pour mieux cacher son jeu, à présent, malgré son absence, elle lui ditses quatre vérités comme s'il était présent, ce qui peut être joué de manière à produire un effet comique.
La phrase du vers 829 au vers 834 est gouvernée par cinq verbes à l'impératif qui signifient comme une fin de non-recevoir de Lyse. Le caractère volage, inconstant, intéressé de Clindor ainsi que sa duplicité se trouvent fustigés avec force. Lyse semble non seulement s'armer contre elle-même,pour ne pas faiblir devant les défauts trop évidents du serviteur de Matamore, mais encore elle affirme par la même occasion une solidarité d'autant plus inattendue avec Isabelle qu'elle se trouve en réalité en compétition avec elle.
La servante semble avoir les yeux décillés. Elle a conscience de sa valeur et elle semble prête à défendre une certaine cause féminine au nom de la sincérité des...
tracking img