Affiche rouge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (534 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'éditeur de l'affiche, non mentionné explicitement sur celle-ci, serait, d'après Michel Wlassikoff, le Centre d'études antibolcheviques ou CEA, affilié au CAA (Comité d'action anti bolchévique)organisme français créé dans le sillage de la LVF (légion des volontaires français) en juin-juillet 1941[17] « épaulé par les publicistes des mouvements ultra et ceux du ministère de l'Information deVichy[12] ». Cependant, le film Les Faits d'armes de la semaine, réalisé par la société Busdac en 1944, qui contient sous forme cinématographique les mêmes images des hommes de l'affiche rouge dans lacour de la prison de Fresnes, appartient, pour Jean-Pierre Bertin-Maghit, à la catégorie des « films documentaires allemands », et non à celle des « films commandités par le gouvernement de Vichy»[18].

Les 22 hommes seront fusillés le 21 février 1944 au fort du Mont-Valérien,
Olga Bancic, la seule femme du groupe, sera décapitée le 10 mai de la même année à Stuttgart, en application dumanuel de droit criminel de la Wehrmacht[19] interdisant alors de fusiller les femmes.
L'affiche sert à la propagande nazie qui stigmatisera l'origine étrangère de la plupart des membres de ce groupe,principalement des Arméniens et des Juifs d'Europe de l'Est.

Le réseau Manouchian était constitué de 23 résistants communistes, dont 20 étrangers, des espagnols rescapés de Franco, enfermés dansles camps français des Pyrénées, des Italiens résistant au fascisme, Arméniens, Juifs surtout échappés à la rafle du Rafle du Vélodrome d'Hiver (le populaire Vel'd'Hiv) de juillet 1942 et dirigé parun Arménien, Missak Manouchian. Il faisait partie des mouvements de Résistance communiste - Main-d'œuvre immigrée de la région parisienne.. La plupart d'entre eux sont enterrés dans le cimetièred'Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, où une stèle a été érigée en leur mémoire.

Bien des années après, en 1985, Stéphane Courtois et Mosco Boucault réalisent un documentaire, Des terroristes à la...
tracking img