Agir dans un monde incertain (callon (michel), lascoumes (pierre), barthe (yannick))

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6954 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Agir dans un monde incertain »
Travail de sociologie de l’action publique sur l’ouvrage de Michel CALLON, Pierre LASCOUMES et Yannick BARTHE

Année académique 2010-2011
Professeur: REA Andrea
Cours : POLI-D-503

ZALESKI Stanislas
Matr : 108836-71
SOCO4D
Table des matières
Introduction : 1
I) Portrait d’une société en mouvement 2
1. Incertitudes 2
2. La démocratie délégative :portrait d’une démocratie « arriérée » 2
2.1. La séparation profane / expert : une critique de la recherche confinée 2
2.2. La séparation citoyen / homme politique : une critique de la représentation. 3
2.3. Des rapports entre science et politique : 3
3. Les controverses 4
II) A la recherche d’un monde commun 5
1. Les forums hybrides : instruments de la démocratie dialogique 5
2. Ladouble exploration 6
2.1. Exploration du collectif 6
2.2. Exploration des mondes possibles 8
2.3. La fabrication d’un monde commun 8
3. Critères de classement des procédures dialogiques : 9
3.1. Degré de « dialogisme » des procédures 9
3.1.2. Critères d’organisation des forums hybrides 9
4. La nécessité d’institutionnaliser ces modes de décisions 10
5. La décision en incertitudeet le principe de précaution 11
III) Mise en perspective et critique globale de l’ouvrage : 12
Conclusion : 14
Bibliographie : 15

Introduction :
« Agir dans un monde incertain » rend compte d’un certain nombres de problèmes et d’évolutions qui se (im)posent, sur le pan politique, dans les sociétés démocratiques occidentales. Plus précisément les auteurs interrogent le rapport entrescience et politique et les modes et modalités de prise de décision dans des situations bien particulières qu’ils appellent « situations d’incertitudes ». Ces situations d’incertitudes sont attribuées aux effets, souvent inattendus, du développement des sciences et des techniques qui débordent de partout et se retrouvent dans tous les domaines de nos vies.
C’est de ce constat que part l’ouvrage destrois sociologues que sont Michel Callon, Pierre Lascoumes et Yannick Barthe. Ils montrent que ces effets inattendus amènent régulièrement à des controverses qui entrainent de nombreux débats au sein de l’espace public et qui permettent aujourd’hui un renforcement de la démocratie en ouvrant les portes à une meilleure représentation et à une meilleure consultation des citoyens.
Pour illustrerleurs propos les auteurs recourent à de nombreuses reprises à des exemples ce qui leur permet de combiner à la fois réflexion théorique, notamment en introduisant de nouveaux concepts comme celui de démocratie « délégative » et « dialogique », et pratique par le recours à des exemples concrets des controverses (déchets nucléaires, OGM, maladies, champs électromagnétiques…). Par souci de synthèse jen’ai pas repris la majorité de ces exemples dans ce travail.
Ces auteurs mettent en question le fonctionnement actuel de la démocratie qu’ils qualifient de « délégative » en cherchant à montrer comment des dispositifs de participation citoyenne peuvent la renforcer et travailler à une « démocratisation de la démocratie » (p167). Ils proposent aujourd’hui de revoir le mode de prise de décisionet les rapports entre science, politique et citoyen en montrant comment le recours à ce qu’ils appellent des « forums hybrides » permettent de prendre des décisions dans des situations d’incertitude, de rendre le processus de recherche plus efficace mais également d’approfondir la démocratie.
A de nombreuses reprises il sera également fait références aux grands courants qui ont marqués l’étudede l’action publique ces dernières décennies et ce afin de situer les trois sociologues. Enfin, dans la conclusion je me tente, en toute modestie, à une analyse critique de l’ouvrage.

I) Portrait d’une société en mouvement
1. Incertitudes
Si l’on a cru pendant longtemps à la toute puissance de la science et à sa capacité de résoudre le moindre problème qui se pose à elle force est de...
tracking img