Aide soignante

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1026 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA COMMUNICATION AVEC UNE PERSONNE ATTEINTE DE LA MALADIE D’ALZHEIMER

• Autant de savoir, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer prêtent moins attention aux mots qu’à la façon dont ils sont prononcés. Dans ce cas, il faut savoir écouter et utiliser d'autres moyens pour faire passer un message : Le toucher, les gestes, les attitudes, l'expression du visage et le ton de la voix sontaussi des messages auxquels il réagit fortement. Lui aussi peut se faire comprendre en utilisant des gestes et des expressions du visage, lorsqu'il n'est plus en mesure d'utiliser des mots. Vous apprendrez peu à peu à le comprendre avec ces nouveaux modes d'expression

• Voici quelques suggestions pour adapter VOTRE comportement en sachant que c'est souvent difficile d'y parvenir !

• Retenezson attention. Abordez-le doucement en vous plaçant face à lui. Touchez-lui délicatement la main ou le bras de manière à attirer son attention. Ne commencez pas à lui parler avant qu'il ne soit prêt à vous écouter.

• Regardez droit dans les yeux. Si possible, asseyez-vous en face de lui sans jamais le quitter des yeux. Vous l'aiderez à comprendre ce que vous avez à lui dire.

• Parlezdoucement et clairement. Utilisez des mots simples et des phrases courtes. Parlez clairement et lentement. S'il a du mal à entendre, n'élevez pas la voix : parlez doucement.

• Donnez un seul message à la fois. Ayez des conversations simples. Evitez de donner plusieurs informations à la fois. Si vous l'interrogez, simplifiez ses choix. Les questions qui demandent un "oui" ou un "non" sont plus facilesque les questions ouvertes. Par exemples, demandez-lui : "Veux-tu de la soupe pour dîner ?", plutôt que : "Qu'est-ce que tu veux pour dîner ?".

• Répétez les informations importantes. Si la personne ne comprend pas le message la première fois, répétez-le en utilisant les mêmes mots.

• Montrez les choses en parlant. Montrez-lui ce que vous voulez dire tout en lui parlant. Par exemple, si lemoment est venu de lui laver les cheveux, montrez-lui le shampooing et la serviette pour lui expliquer.

• Soyez attentif, soyez rassurant. Ses réactions à ce que vous dites vous montrent ce qu'il comprend. Faîtes attention aux expressions de son visage. Lorsque ses réponses ne sont pas adaptées à la situation, essayez de réagir en fonction de son humeur et tenez compte de ses sentiments. Evitezau maximum de laisser paraître votre inquiétude à son propos. Plus vous semblerez apaisé et plus il sera lui-même rassuré.

• Choisissez le meilleur moment. C'est généralement celui où le malade s'exprime spontanément. Vous pourrez alors le guider (sur le sujet qu'il a choisi). Le message passe mieux quand le malade a abordé le sujet lui-même. Le plus pénible sera toujours pour lui de répondreà des questions qui ne viennent pas de lui. Il sent que l'on attend ses réponses et il craint l'échec.


Communication : quelques exemples

• Aider le patient à s’orienter vers la réalité
Exemple : « Bonjour, c’est moi Irène (ou Robert…) comment vas-tu ce matin ? Au fait, quel jour sommes-nous ? Eh oui, déjà samedi. Comment trouves-tu le temps ? (montrant la fenêtre). Je vais t’aider àt’habiller car il sera bientôt 9 heures du matin ».

En quelques mots, vous avez :
- établi un contact verbal par un dialogue simple, ponctué de temps d’arrêt pour lui permettre de répondre
- évité de le mettre en position d’échec en vous nommant plutôt qu’en l’obligeant à vous nommer
- fait appel à ses capacités : il a de bonnes chances de trouver la date demandée
- enfin, vous l’avez sécuriséen présentant des données qui l’aideront à savoir qui il est, qui sont ceux qui lui parlent, ce qu’ils vont faire pour lui.

• Mettre en confiance, valoriser la personne
Exemple : « Sais-tu en quelle saison nous sommes ? »
-Réponse. En été (alors que c’est l’hiver)
-Réponse à éviter : « Eh ! Non ! Nous sommes en hiver, pas en été ! »
-Réponse à donner : «Toi aussi tu as hâte d’être...
tracking img