Aloa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2544 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 7
LES GLACIERS

VICTOR VALADE

Importance des forêts tropicales

Importance environnementale
Les forêts tropicales jouent un rôle spécial dans la conservation de la biodiversité. Elles abritent 70 p. 100 des plantes et des animaux du monde - plus de treize millions d'espèces distinctes (Anon.,1996). On trouve dans les forêts tropicales 70 p. 100 des plantes vasculaires du monde,30 p. 100 de toutes les espèces d'oiseaux et 90 p. 100 des invertébrés. Parmi les mammifères qui y habitent, nombreux sont ceux qui occupent une place symbolique dans l'histoire naturelle - notamment les grands félins, les primates et les ongulés que l'on trouve dans les régions boisées de l'Afrique orientale. Rien que sur le plan des essences forestières, les forêts tropicales humides présententune extrême diversité puisqu'on y trouve souvent plus de 200 espèces par hectare. En revanche, les forêts boréales sont biologiquement beaucoup plus simples et souvent, on peut y retrouver des peuplements ne contenant qu'une seule espèce par hectare, par exemple en Amérique du Nord, dans les peuplements de pin de Murray régénérés par le feu.

Les forêts influencent le climat local etprobablement, le climat mondial. Elles modèrent les variations diurnes de la température de l'air et maintiennent les niveaux d'humidité dans l'atmosphère. Les forêts absorbent le carbone et réapprovisionnent en oxygène l'air que nous respirons. La conservation des ressources forestières dans les bassins hydrographiques qui fournissent de l'eau pour l'irrigation, l'assainissement et la consommation humaineest un important élément des stratégies d'approvisionnement en eau. Lorsque l'utilisation des terres est équilibrée dans les bassins hydrographiques tropicaux, les forêts absorbent l'excès des eaux de pluie qui est graduellement libéré plus tard. Les forêts règlent le débit des cours d'eau en interceptant les eaux de pluie, en absorbant l'eau dans les sols sous-jacents et en la libérantgraduellement dans les cours d'eau et les rivières qui constituent leurs bassins hydrographiques. Cela minimise à la fois les possibilités d'inondation en aval et la sécheresse. Le couvert arboré conserve l'humidité dans le sol en donnant de l'ombre, ce qui réduit l'évaporation due à l'échange d'énergie rayonnante avec l'atmosphère. Les racines des arbres rendent le sol plus poreux, réduisent la compactionet facilitent l'infiltration. Jouant le rôle de coupe-vent, les arbres réduisent la force des vents qui dessèchent et érodent le sol.

Importance socioéconomique
Quelque 500 millions de personnes vivent au sein ou à l'orée des forêts tropicales. Il s'agit des groupes les moins privilégiés de notre société mondiale. Ils dépendent des forêts pour se procurer nombre d'importants produits et deservices environnementaux. Parmi cette population dépendante des forêts, on trouve les 150 millions d'autochtones ou d'indigènes du monde dont le style de vie est intimement lié à l'existence des forêts, qui non seulement leur permettent de satisfaire leurs besoins économiques en leur assurant un gîte et de la nourriture, mais sont également partie intégrante de leur culture et de leurs traditionsspirituelles.

Les forêts nous fournissent tout un éventail de produits industriels du bois que nous utilisons dans la vie quotidienne - du bois d'oeuvre, des panneaux, des poteaux, des piquets, de la pâte et du papier. Les produits industriels du bois totalisent une valeur de 400 milliards de dollars US, ce qui représente environ 2 p. 100 du produit national brut mondial (CMFDD, 1998). Lacontribution des forêts tropicales représente à peu près 25 p. 100 de cette production. On estime à plus de 100 milliards $ US la valeur des échanges internationaux de produits du bois, ce qui équivaut à 3 p. 100 du total des échanges commerciaux. On rapporte qu'en 1994 (FAO, 1997), le total de la production mondiale de bois utilisé à toutes fins a été de 3 358 millions de mètres cubes, dont 1 ...
tracking img