Analyse de situation de stage - crèche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (346 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Situation 2

Lieu : Crèche municipale collective, dans le coin cuisine

Activité réalisée :
Accompagnement d'un enfant de 16 mois pour son repas.
Nécessité de connaître l'avancement del'enfant dans son alimentation, son autonomie...(voir avec le professionnel référent).
Observation de l'enfant pour pouvoir répondre à ses besoin, son évolution et pour les transmissions.
Connaître leprojet éducatif de la crèche et agir en fonction de ces principes et méthodes.

Observations, étonnements :
- Régime très spécifique du jeune enfant (au niveau quantitatif et qualitatif) ;diversification très progressive, quantités très calculées des différents groupes d'aliments (certaines très restreintes)
- Ne pas mélanger les aliments (viande/légumes), laisser séparés pour la découverte desgouts.
- Ne pas forcer.
- Le laisser manger avec les doigts s'il le souhaite, pour la découverte sensorimotrice, l'autonomie.
- Nécessité d'inciter à l'autonomie, proposer à l'enfant d'essayerseul avec la cuillère.
- Nécessité de parler à l'enfant, lui expliquer la composition de son repas.

Difficultés et points à approfondir :
Difficulté avec un enfant agité, capricieux : je lui laissela cuillère pour qu'il fasse seul, comme il semble le vouloir mais il fait n'importe quoi avec, gestes brusques et projection de nourriture...
Comment promouvoir l'autonomie et poser des limitessans pour autant être suspectée de 'maltraitance' ? Et comment se faire entendre par un enfant énervé, geignard ?
Je n'ai pas compris le comportement de l'enfant (car inhabituel) qui s'est répété lorsdu change (il gesticulait dans tous les sens) et je me suis sentie un peu dépassée, frustrée et 'nulle' par rapport aux AP qui se faisaient très bien comprendre.

Vous sentez-vous suffisammentautonome sur ces activités pour les assurer seul ?
Oui.
Malgré parfois quelques difficultés de «coopération», donner un repas reste un acte simple en lui-même. Il faut juste trouver les limites et...
tracking img