Analyse de situation ehpad

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (508 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
ANALYSE DE SITUATION


Lieu : EHPAD

Situation : refus de mise sur la chaise percée D’une résidente incontinente

Observation :

Elle se déplace en fauteuil avec aide et nécessite une aide auxtransferts. Elle dispose d’une chambre double, coté fenêtre. Elle est souvent confuse dans ses propos, souffre de trouble de la mémoire. Elle est incontinente et souffre d’infections urinaires àrépétition.

Nous sommes le 9 décembre, il est 11h, avant d’emmener les patients en salle à manger pour le déjeuner nous leur proposons la mise sur la chaise percée. Nous nous rendons l’étudiante en BEPC et moidans la chambre de madame P. Elle est seule, nous lui proposons une aide pour la mise sur la chaise afin qu’elle puisse faire ses besoins. Elle refuse et dit ne pas ressentir d’envie. L’étudiante etmoi insistons, après lui avoir expliqué que cela ne peut pas lui faire de mal et que souvent le fait d’être sur la chaise stimule l’envie. Elle accepte.

Nous la mettons donc sur la chaise. Une méthodeafin de faciliter ses transfert fauteuil/chaise percée a été mise en place, elle consiste à mettre madame P face au pied du lit afin qu’elle se tienne sur la barre et reste plus facilement sur sajambe gauche. Cette méthode nous permet de retirer le fauteuil et rouler la chaise percée afin qu’elle puisse s’y asseoir.

La mise sur la chaise nous permet de surveiller ses urines, ses selles et dechanger sa protection. La protection de madame P est trempée.

Apres ça, nous laissons madame P seule pendant 5/10 minutes, nous revenons lui demander si elle a terminé. Avec l’aide de la barre et dema collègue, elle se tient debout. Madame P a eu des selles et des urines.



Difficultés et points à approfondir :

On peut se demander pourquoi la stagiaire et moi avons insisté pour mettre madame Psur la chaise percée même si elle n’en ressentait pas le besoin.

Est-ce qu’insister face à son refus ne relève pas de la maltraitance?

Nous nous sommes permise d’insister car c’est une patiente...
tracking img