Analyse de l'environnement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6317 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Toute économie qui cherche la croissance et le développement, doit passer, tout d’abord par l’institution d’une infrastructure économique solide.
Parce que le monde change, parce que le Maroc se développe, la Société d'exploitation des ports, Leader national de la manutention portuaire, a l'ambition de consolider sa position dans ce domaine et la développer en vue d'être unopérateur logistique global, et ce grâce à la satisfaction des clients à travers sa précision et sa force au service de leurs performances et mettre à leur disposition de nouvelles activités et de nouvelles prestations.

Toutefois 98% des échanges commerciaux du Maroc passent par les ports, ce maillon principal de la chaîne logistique des échanges extérieurs du pays, doit nécessairement s’adapterconstamment aux nouvelles conditions mondiales, à l’intensification du commerce international et aux progrès techniques notamment en vue d’accompagner le choix de l’ouverture adopté par le Maroc pour dynamiser sa croissance.

La nouvelle réforme portuaire a donné l’opportunité à la SODEP de mettre en place de nouveaux projets, à savoir la création d'un port sec. Cette plate forme logistique ExtraPortuaire identifiée comme un levier essentiel de développement, sera bien situé et au service de toute la zone industrielle et va permettre de faciliter les opérations logistiques des clients (transport, stockage, manutention…).

Les ports Sec remédient aux problèmes que connaissent les ports maritimes, ces derniers sont devenus de plus en plus congestionnés.

Cette Plate Forme permettrad’augmenté les trafics et la capacité de traitement du port en réduisant les contraintes liées au foncier, et par la suite, la réduction des coûts et délais. Le projet sera implanté géographiquement à la proximité de la zone industrielle, et doté de plusieurs services : Manutention, Stockage, Dédouanement, Liaison avec les infrastructures intermodales (Fer/Route)…

Section 1 :
Présentation de
MarsaMaroc

Fiche signalétique :

 Raison sociale : Société d’exploitation des ports Marsa Maroc
 Date de création : 1er Décembre 2006
 Statut juridique : Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance
 Capital Social : 733.956.000 DH
 Siège social : 175, Bd Zerktouni - 20 100 Casablanca - Maroc
 Président du Directoire : Mohammed ABDELJALIL
 Secteur d’activité :Exploitation de terminaux et quais portuaires dans le cadre de concessions
 Chiffre d’Affaires : 2.980 Millions de Dhs
 Effectif : 2 204 collaborateurs
 Trafic global : 41,3 millions de tonnes
 Situation des terminaux : Nador, Al Hoceima, Tanger, Mohammedia, Casablanca, Jorf Lasfar, Safi, Agadir, Lâayoune, Dakhla

1- Réforme portuaire

Marsa Maroc a été créée en Décembre 2006suite à la dissolution de l’ex Office d’Exploitation des Ports dans le cadre de la mise en oeuvre de la réforme portuaire. Ainsi, la loi 15-02 sur la réforme portuaire, entrée en vigueur en Décembre 2006, a profondément transformé le fonctionnement du secteur portuaire national poursuivant trois principaux objectifs :

• clarification des rôles et séparation entre les fonctions d’autorité et lesopérations commerciales ;
• introduction de la concurrence entre opérateurs portuaires ;
• unification de la manutention mettant ainsi fin à la rupture de responsabilité dans la chaîne de manutention.

Figure 1 : Organisation pré-réforme


Figure 2 : Création de SODEP et ANP

Dans cette nouvelle configuration, Marsa Maroc prend en charge, en concurrence avecd’autres opérateurs, l’exploitation de terminaux et quais dans le cadre de contrats de concessions avec l’Agence Nationale des Ports qui est investie des missions d’Autorité, de régulation et de développement des places portuaires.



Entité Produits Charges
ANP
 Redevances de concessions, autorisations d’exploitation et d’occupations temporaires du domaine public
 Amendes et cautions
...
tracking img