Analyse du roman journal d'hirondelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5147 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Fiche signalétique

a) Personnage principal

Nom : Son nom réel n’est pas mentionné dans le roman. Cependant, il décide de ce nommé Urbain lorsqu’il entreprend son nouveau travail. À la fin du roman, il décide de changer de nom pour Innocent.

Âge : Son âge n’est pas mentionné dans le roman. Je suppose cependant qu’il a autour de la trentaine du fait de la façon dont il parle. Aussi, ila un emploi, un appartement et une moto…

Statut social : Il se doit d’exécuter les missions que Youri lui dit de faire s’il veut recevoir une paye et garder son emploi. Il a donc un engagement envers Youri qui, lui, est rattaché au grand patron en qui il a donc ce même engagement.

Lieu de résidence : Il habite dans un appartement non loin de Paris

Métier : Au début, il est coursier,mais il se fait renvoyer, car il frappe un vieillard avec sa moto. Par la suite, il devient tueur à gage pour un Russe.

Passe-temps : Il écoute très souvent la musique de Radiohead. Aussi-non, il aime bien s’imaginer de nouvelles façons de tuer.

Éducation : Je n’ai pas eu cette information dans le roman. Le roman ne parle pas de son enfance non plus. J’ai fait cependant une recherche qui m’apermis de voir qu’il ne fallait pas vraiment de formation non plus pour devenir coursier.

Enfance : La seule chose qui fait référence à son enfance c’est lorsqu’il nous dit que son père est décédé dans avion qui a explosé, alors qu’il n’avait que 12 ans.

Amours : Au début du roman, il vient tout juste de sortir d’une peine d’amour. Il a alors perdu tous ses sens. Puis, dans le roman, il vadevenir amoureux de la propriétaire du journal qu’il va trouver lors d’une mission. Il l’a nommera Hirondelle.

Amitiés : Il n’a pas de relations d’amitié. La seule relation d’amitié que je vois c’est au tout début du roman avec son ancien collègue Mohamed, mais on ne le mentionne qu’une seule fois dans le roman. Je considère que ce n’est pas vraiment un ami. Aussi non, il a Youri, qui lui donneles missions à exécuter, mais je trouve que c’est plutôt une relation professionnelle qu’ils ont.

Ambitions : Il cherche à exécuter le meurtre parfait. Aussi, il se donne comme mission qu’aucune autre personne ne doit lire le «Journal d’Hirondelle».

Défauts : Il est insensible, ce qui va l’amener à tuer des gens sans ressentir aucune émotion. Aussi non, il est naïf si on veut, car il faitbeaucoup trop confiance au gens. Par exemple, il ne compte as sa paye que Youri lui donne.

Qualités : Il est très engagé. Dans son travail, il exécute toujours ces missions est il est à l’heure. Aussi, il était très engagé à protéger le Journal d’hirondelle.

Tics : C’est plutôt des habitudes, maïs avant chaque mission, il se lavait les mains à l’eau glacé avec du Sunlight au citron. Puis,il se les séchait dans un linge chaud. Il faisait de même avec son visage. Aussi, après ses missions, il mange de la viande froide, soit du roast-beef froid ou du poulet rôti et il se donne du plaisir sexuel.

Famille : Son père est mort dans un avion qui a explosé lorsqu’il avait 12 ans. Pour ce qui est de sa mère, nous savons qu’il en a une, mais aussi non rien.

Situation financière : Pasvraiment mentionné. Je dirais qu’il vit assez aisément, car il a un appartement, une moto et son emploi lui procure une paye régulièrement.

Goûts : Il aime manger de la viande froide après ses missions. Aussi, il aime tout ce qui correspond à quelque chose de nouveau. D’ailleurs, il adore son nouveau métier de tueur à gage. Pour ce qui est des filles, il aime celles qui inspirent un amourincurable et qui restent réelles.

Philosophie de vie : Il tue à des fins de plaisirs sexuels. Il veut protéger «l’identité» de celle qu’il aime. Il pense que la seule façon de la garder en vie est de lui donner un nom : Hirondelle.

Passions : La musique de Radiohead. Son métier : tuer, car ça lui procure un «orgasme», un plaisir nouveau à chaque fois.

Expressions : Il n’en a pas vraiment....
tracking img