Analyse : metamorphose de narcisse (dali)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1648 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Salvador Dali

«La metamorphose de Narcisse»,
1937

[pic]
Salvador DALI (1904-1989)
Metamorphose de Narcisse (1937)
Huile sur toile (50.8 x 76.2 cm)
The Tate Gallery, Londres

PARTIE I
Analyse contextuelle

Salvador Dalí, peintre surréaliste est né et mort à Figueres en Catalogne (Espagne) où il créa d'ailleurs son propre musée en 1974, le Teatre-Museu Gala Salvador Dalí.
Aprés unbaccalauréat facilement obtenu, Dalí entre à l'École des Beaux-Arts de San Fernando, à Madrid. Il se lie d'amitié avec Federico García Lorca et Luis Buñuel. En 1929, en compagnie de ce dernier, pour le tournage d'Un chien andalou, c'est la rencontre décisive avec les surréalistes : Louis Aragon, André Breton…
Mais cette année est surtout marquée par la rencontre avec sa muse et son « Narcisse »: Gala, compagne d’Eluard.

Surréaliste depuis 1930, Dali s’oriente vers un réalisme délirant, en adoptant la méthode de la paranoïa critique (selon l’expression créée par Breton) que le peintre définit lui-même comme « une méthode spontanée de connaissance irrationnelle basée sur l’objectivation critique et systématique des phénomènes délirants ».
C’est évidemment cette méthode qui estappliquée par Dali lors de la création de « La Métamorphose de Narcisse » qui marque un désir de renouveau et de renaissance : « Si on regarde pendant quelque temps, avec un léger recul et une certaine « fixité abstraite », la figure hypnotiquement immobile de Narcisse, celle-ci disparaît progressivement jusqu’à devenir absolument invisible. La métamorphose du mythe a lieu à ce moment précis, carl’image du Narcisse est transformée subitement en l’image d’une main qui surgit de son propre reflet. Cette main tient au bout de ses doigts un œuf, duquel naît le nouveau Narcisse – la fleur.

En juillet 1938, à Londres, grâce à Stefan Zweig, Dali montrera cette œuvre à Freud qui reviendra sur le jugement hâtif qu’il avait porté sur les surréalistes. Il écrit ainsi à Zweig : « Vraiment, il faut que jevous remercie d’avoir amené chez moi le visiteur d’hier. Car j’étais jusque là enclin à considérer les surréalistes qui semblent m’avoir choisi pour saint patron, comme des fous absolus (…) »
Par ce tableau, l’artiste met l’accent sur le drame humain de l’amour, de la mort et de la transformation connue sous le nom de "narcissisme" en psychanalyse.
Salvador Dalí, avec cette huile, a uni latradition classique de la mythologie grecque (Texte d’Ovide : les Métamorphoses) aux dernières recherches scientifiques, en l’occurrence, la psychanalyse, recourant à un mythe chargé de sens, celui de Narcisse, pour un artiste qui s’emploie sans cesse à construire sa propre image.

A l’occasion de la création de l’œuvre artistique, Dali publie également un poème qui nous plonge encore plusprofondément dans le mystère de cette peinture complexe. (cf l'annexe)

PARTIE II
Analyse plastique

La métamorphose de Narcisse est une huile sur toile de 50.8cm sur 78.3cm. Cette œuvre est exposée à la «Tate Gallery» à Londres.
L’image centrale dans l’oeuvre est le corps accroupi d’un homme, comme dans le mythe de Narcisse. L’homme semble regarder sa propre image dans un lac.
Ce qui estinteressant dans la peinture est que l’homme a une moitie immergée dans le lac et sa posture est celle d’un dormeur. De plus, l'emploi des pieces d’eau nous rapproche avec l’inconscient : celles-ci representent l’inconnu. L’image de l’homme devient l’image d’un reveur, immergé dans l’inconscient, cherchant a voir la verite. En fait, on peut dire que le corps de l’homme est Le Surrealiste.
L’œil estd’abord attiré par la couleur dorée et lumineuse du personnage déjà figé (seuls les cheveux sont encore en mouvement) puis par son double dans l’axe de symétrie verticale.
Une main aux couleurs ternes et froides tenant un œuf d'où jaillit une fleur qui ne ressemble guère à un narcisse (« une fleur. couleur de safran, dont le centre est entouré de blancs pétales »). Cette main figée symbolise...
tracking img