Analyse spatiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1680 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

L’
analyse spatiale représente l’essence même de l’étude géographique. En analysant la structure, l’organisation, les formes et les interactions d’un espace, elle permet de mettre en évidence un « rapport de l’espace » et donc d’expliquer l’espace par l’intermédiaire d’une modélisation des fonctionnements des systèmes spatiaux et des processus qui le composent.

En géographie,l’espace n’est pas seulement considéré comme un support de l’activité humaine mais bien comme un acteur à part entière qui interagit avec les populations. « Les mets ne diffèrent les uns les autres, abstraction faite de leur utilité ou de la quantité de substance nutritive qu’ils contiennent, que par l’idée qu’ils révèlent à la langue. » A partir de cette réflexion de Baudelaire, on peut direqu’un lieu ne se limite à un espace à vivre ou à travailler mais qu’il est aussi déterminé par une identification de soi dans l’espace. La compréhension de son organisation est donc primordiale pour permettre de mieux appréhender l’organisation sociale.

Dans le cadre de mon mémoire de master 1 sciences géographiques spécialité SDS, je collabore au projet Une cartographie culturelle duParis-Métropole coordonné par Stephen Sawyer. Basé sur des théories et des études sociologiques de Max Weber, Erving Goffman et Blum, l’équipe de sociologues du projet dirigée par Daniel Silver, Terry Nichols Clark, et Lawrence Rothfield a pu mettre en place une typologie des ambiances urbaines et ensuite créer une base de données décrivant le poids des différentes ambiances urbaines dans chacune des communesdu Grand Paris. Ma participation au projet consiste à réaliser une cartographie des ambiance urbaines dans le Paris-Métropole.

Les outils méthodologiques de l’analyse spatiale modélisent le fonctionnement des systèmes spatiaux et des processus. Méthodes statistiques, cartographiques, de simulation, d’enquête mais aussi les systèmes d’information géographiques permettent d’étudier et decombiner des phénomènes à différentes échelles spatiales et temporelles.

Mon périmètre d’étude est représenté par l’aire d’expansion du Paris Métropole, soit quatre départements d’Ile de France. Pour étudier les 143 communes, dans un premier temps, j’expliquerai en quoi l’utilisation de l’analyse spatiale est indispensable à mes recherches que je vais faire sur le Paris-Métropole et dans undeuxième temps, je décrirai les méthodes et les outils de l’analyse spatiale qui me serviront pour mener à bien cette étude.
Analyse spatiale dans mon sujet

L’utilisation de l’analyse spatiale est primordiale dans mes recherches dans la mesure où par la géolocalisation des différentes ambiances urbaines, il sera possible de comprendre l’organisation spatiale de leur structure et d’analyser leurrépartition pour créer des modèles permettant de favoriser les politiques d’aménagement futures.
L’ambiance est une perception immédiate d’un lieu à partir de l'ensemble des phénomènes physiques qui participent à la perception sensible de l'environnement construit. Elle permet d’étudier des espaces mais aussi leur conception. Apprendre à mesurer les ambiances urbaines permet de mieux mesurer lesdimensions culturelles de l’histoire, de l’usage et l’efficacité de son champ d’action. Jean-Paul Thibaud, sociologue urbaniste, vise dans ses travaux à développer une approche pragmatique des ambiances urbaines. Il considère que leur mesure est un outil non seulement révélateur des diverses manières d’habiter l’espace public « outil de compréhension » mais aussi que cette mesure peut permettre detransformer une réalité existante « outil d’intervention ». Une ambiance urbaine est une retranscription du paysage urbain où prédomine une analyse culturelle par une approche visuelle, symbolique et sensorielle avec un espace concret.
Depuis le discours du 26 juin 2007 prononcé par Nicolas Sarkozy sur l’avenir d’un « Grand Paris » les débats sur l’avenir de l’agglomération parisienne...
tracking img