Analyse d'image publicitaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1562 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse d’image

« Une image vaut 1000 mots ».

I. Analyse d’un visuel

- Dans un visuel, on distingue le gauche de la droite :
- Gauche : passé,
- Droite : avenir,
- Haut : divin,
- Bas racine, choses concrètes.
Sens de lecture en « z », vers le logo (conclusion).

- Analyser les références symboliques.
Ellipse : figure de style caractérisé par l’absence.
Hyperbole : exagération.- Analyser l’influence des mécanismes sur la cible (effet sur l’inconscient, la cible en tant qu’individu (sur ses besoins, ses motivations) et sur la dimension collective d’un individu, à sa dimension culturelle, à ses valeurs, à son rôle dans la société)
Savoir comment le visuel parle à sa cible.

Tout ce qui est noir & blanc marque une intemporalité, et permet de faire ressortir d’autresdétails.

Règles de base :

Avant d’analyser une pub :
Il faut se demander qui parle (l’annonceur) ?
Quels sont les objectifs de sa campagne ?
Quel est le contexte de parution ?
Quelle est la cible de cette campagne ?

1er temps : décrire l’image :
-« à la française » pour le portrait, « à l’italienne » pour le paysage,
- format A4, A3, etc.
- sil est encadré ou a fond perdu (l’imageest coupée) pour concentrer ou laisser imaginer au lecteur le reste
- épuré (mettre en valeur les quelques éléments qui vont composer l’image)
- Sens de lecture : en Z (logo placée en bas à droite « ferme le visuel ») ou lecture focalisée (on commence par le centre, puis en faisant le tour extérieur de la publicité)
- zone de texte : pavé rédactionnel
II. Fonctions de la com’

RomanJakobson

C’est aussi un linguiste, Il s’est demandé quels étaient les éléments constitutifs de l’acte de communication. Il s’intéresse donc a l’ensemble de signifiant et signifié de Saussure.
Il a recensé 6 éléments.
A chaque facteur de communication correspond une fonction :


Fonction Expressive : elle est centré sur l’émetteur et lui permet d’exprimer son attitude, son expression. Elleconsiste à informer le récepteur sur la personnalité de l’émetteur. (Je suis en colère, une grimace)

Fonction Conative : elle est centrée sur le récepteur, le message est centré sur le destinataire, elle marque la volonté de l’émetteur d’agir sur le récepteur, à l’influencer (est ce que tu veux un café ?)

Fonction Phatique : Sert à établir le contact, ou à le maintenir, c’est la fonction quidépend du canal de diffusion (T’arrive à suivre ce que je dis ?)

Fonction Métalinguistique : Le message est centré sur le code, le langage. Quand le langage sert à parler de lui même (ex : « Je vais vous dire ça », commentaire sur la façon de dire les choses).

Fonction Référentielle : Le langage décrit le monde, c’est la fonction primordiale du langage. (ex : il pleut)

Fonction Poétique :Lorsque le langage joue sur son propre code, une esthétique de la phrase (choix d’une construction de phrase dans le but de mieux faire passer le message et qui est en lien avec l’idée de beauté).











III. Signification des couleurs

BLANC : Pureté, sagesse, richesse, hygiène
NOIR : Mort, désespoir, élégance
ROUGE : Violence, passion, danger, force
ORANGE : Feu, énergie,générosité
JAUNE : Tonicité, jeunesse, gaieté, lumière
VERT : Nature, repos, tranquillité, santé
BLEU : Ciel, calme, intellect, spiritualité
VIOLET : Utopie, mystère, rêverie, dignité
MARRON : Terre, réalisme, matérialité
GRIS : Doute, vieillesse, épouvante, monotonie


IV. Construire un print

Un print est une impression. Il concerne les annonces presses et les affiches.
Ce sont lesdocuments qui sont destinés à être imprimés dans la presse ou en affichage.
Il faut réaliser une construction concentrique : Il s’agit de créer un élément central qui est porteur d’un maximum de sens, puis on va vers l’extérieur.
Pour assurer l’identification et l’attribution au nom de la marque.
Il passe une quantité considérable d’information quand il passe une image. Il faut que la cible...
tracking img