Antonin artaud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1997 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet de dissertation :

Dans Le théâtre et son double, Antonin Artaud affirme que « la scène est un lieu physique et concret qui demande qu’on la remplisse, et qu’on lui fasse parler son langage concret ». Il ajoute que ce langage « consiste dans tout ce qui occupe la scène, dans tout ce qui peut se manifester sur une scène, et qui s’adresse d’abord aux sens au lieu de s’adresser d’abord àl’esprit comme le langage de la parole ». Vous expliquerez et commenterez cette citation en vous appuyant sur des exemples tirés d’œuvres du théâtre français.

Analyse du sujet :

« La scène » : définition : l’aire de jeu et les coulisses, où jouent les acteurs, par opposition à la salle, où se trouvent les spectateurs.

Artaud aborde ici le théâtre uniquement du point de vue de sa représentationmatérielle, sur la scène.
Il néglige totalement le texte écrit.

« Est un lieu physique et concret » : un lieu ancré dans l’espace, un lieu réel. Il existe plusieurs types de scènes, agencés différemment selon les époques.

« Qui demande qu’on la remplisse » : avec quoi ? des acteurs (jeu corporel, costume), le décor, des objets, la lumière, la musique, effets sonores…

« Qu’on lui fasseparler son langage concret » = qui s’adresse aux sens (opposé au langage de la parole)
« Aux sens » (du spectateur): à la vue, à l’ouïe, à ses émotions aussi

Plan détaillé :

Introduction

Qu’est-ce que le théâtre ? cette question, qui constitue par ailleurs le titre d’un récent ouvrage théorique (Christian Biet et Christophe Triau, 2006), ouvre la porte à une multitude de réponsespossibles. [introduction au sujet]
Dans Le théâtre et son double, ouvrage qui présente sa propre théorie sur le genre dramatique, Antonin Artaud, écrivain surréaliste, donne une définition précise du théâtre, qu’il ne considère aucunement d’un point de vue textuel : il s’agit avant tout pour lui d’un spectacle qui se produit sur une scène. Celle-ci « est un lieu physique et concret quidemande qu’on la remplisse, et qu’on lui fasse parler son langage concret ». Il précise que ce langage « s’adresse d’abord aux sens au lieu de s’adresser d’abord à l’esprit comme le langage de la parole ». [énoncé du sujet]
Il s’agit ici de nous interroger sur la valeur de cette définition. Quelle importance accorder à la part sensorielle d’une représentation théâtrale ? [problématique]Dans un premier temps, nous verrons que le théâtre, en tant que spectacle vivant, combine généralement paroles et actes physiques. Nous verrons ensuite que parfois son aspect sensoriel peut l’emporter sur le discours des comédiens. Enfin, puisque Artaud semble opposer actes et paroles, nous nous interrogerons sur la valeur du discours au théâtre. [annonce du plan]

1) En tant que spectacle, lethéâtre constitue un art vivant, ce qui le différencie par rapport au roman par exemple, qui existe uniquement sur papier. Il s’adresse aux sens du spectateur. La part sensorielle (visuelle, auditive, mais aussi émotionnelle) du théâtre est donc essentielle et constitue à elle seule un langage, le « langage des sens ». Cependant, il ne faut pas négliger sa part langagière. Les deux aspects vont souventde pair.

a) En effet, le jeu physique des acteurs, pour une bonne part fondée sur leur gestuelle, sur leurs mimiques, leurs mouvements, complète le discours.
Ex : Au Moyen Age et à la Renaissance, dans les farces, la gestuelle était aussi importante que les mots, et contribuait au comique des situations.
Ex : A la Renaissance, les sotties combinaient jeux physiques (acrobaties, sauts etc.)et jeux langagiers.
➢ La sottie du Jeu du Prince des Sots et de Mère Sotte, de Pierre Gringore
Ex : au XVIIIe siècle, dans le drame bourgeois, importance de la pantomime (= la gestuelle). La scène de théâtre est comparée à un tableau où est représenté un moment pris sur le vif : importance de l’attitude, de la posture des personnages. Selon Diderot, à chaque discours doit être associé...
tracking img