Apollinaire - adieu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1553 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Adieu
Nîmes, le 4 février 1915
L
O
U
L
O
U
L
O
U
L
O
U
L
O
U 'amour est libre il n'est jamais soumis au sort
u le mien est plus fort encore que la mort
n cœur le mien te suit dans ton voyage au Nord
ettres ! Envoie aussi des lettres ma chérie
n aime en recevoir dans notre artillerie
ne par jour au moins une au moins je t'en prie
entement la nuit noire est tombée à présentn va rentrer après avoir acquis du zan
ne deux trois... À toi ma vie ! À toi mon sang !
a nuit mon cœur la nuit est très douce et très blonde
Lou le ciel est pur aujourd'hui comme une onde
n cœur le mien te suit jusques au bout du monde
'heure est venue, Adieu ! l'heure de ton départ
n va rentrer. Il est neuf heures moins le quart
ne… deux… trois… Adieu de Nîmes dans le Gard
GuillaumeAPOLLINAIRE, Poèmes à Lou

Commentaire

Guillaume Apollinaire (1880-1918) est un écrivain français du XXe siècle. Il a vécu pendant la Première Guerre Mondiale et s’est beaucoup intéressé à l’art, notamment au cubisme. Contemporain du célèbre peintre Pablo Picasso, c’est un poète inventif et libre qui sera un des précurseurs du surréalisme. Apollinaire a cependant écrit de nombreuses lettres à sabien-aimée Louise de Coligny.
Ainsi dans sa lettre « Adieu » écrite en 1915 et extraite du recueil Poèmes à Lou, Guillaume Apollinaire nous montre tout l’amour qu’il éprouve pour cette femme.
Nous pouvons donc nous demander ce que révèle cet extrait de la correspondance privée d’Apollinaire. Pour répondre à cette question nous allons tout d’abord montrer qu’il s’agit bien d’un poème d’amour ;puis nous verrons que cet amour rencontre des difficultés car il n’est pas réciproque ; et pour finir nous étudierons les différents aspects négatifs qui dans cette lettre se superposent aux sentiments amoureux.

Ce texte est en réalité une lettre adressée à Lou dans laquelle l’auteur lui dit l’amour qu’il éprouve pour elle sous forme de poème. Cet amour est présent dès le premier vers quil’évoque de manière générale : « L’amour est libre, il n’est jamais soumis au sort ». C’est en quelque sorte pour poser directement et certainement le sentiment qui fait l’objet de la lettre, et qui va se retrouver tout au long du poème.
En effet, les termes employés par Guillaume Apollinaire pour s’adresser à Lou expriment bien son amour, comme par exemple au vers 4 : « Ma chérie » et au vers 10 « moncœur ». L’emploi fréquent de « Ô Lou » (début des vers 2 et 11) montre aussi sa passion pour elle puisque cette tournure d’apostrophe s’emploie généralement lorsque l’on s’adresse à une divinité religieuse ou une personne de grande importance. A plusieurs reprises dans le texte l’auteur nous fait également remarquer qu’il aime tellement Lou qu’il la suivrait partout : « Un cœur le mien te suit danston voyage au Nord » (v.3) et « Un cœur le mien te suit jusques au bout du monde » (v.12). Au vers 10, la personnification de la nuit apparaît de la même manière comme une preuve d’amour conséquente : elle est en effet qualifiée de « très douce et très blonde » et cela peut être dès lors assimilé à une description partielle de la bien-aimée à laquelle s’adresse la lettre.
Enfin, un autre élémentqui nous montre combien Apollinaire tient à Lou est l’acrostiche formé par les trois lettres L, O et U à chaque strophe. De plus, sur le poème original, les lettres sont tournées vers la droite (il faut donc pencher la tête pour lire le mot « LOU »), ce qui apparaît comme une belle forme de dédicace. De plus cela rend le poème-lettre original car à chaque strophe les trois lettres ainsi inclinéeset alignées évoquent géométriquement la forme du visage d’une femme. Cela provoque donc un effet visuel chez les lecteurs, et renvoie au fait qu’Apollinaire était amateur d’art et sera un des précurseurs du mouvement artistique et littéraire du surréalisme.

Malheureusement, malgré tout l’amour que le poète semble ainsi porter à sa bien-aimée, il semblerait que cette passion amoureuse soit...
tracking img