Apollinaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2148 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
mise en contexte
L’auteur est né le 26 août 1880 à Rome et mort le 9 novembre 1918 à Paris : on doit parler du tournant du siècle.
Depuis à peu près de la deuxième moitié du 19eme siècle, l’homme voit le monde s’étendre devant ses yeux. Du au développement des moyens techniques, on se rend compte que la vie devient de plus en plus vite, que les relations humaines changent leurnature. Les nouvelles études bouleversent l’image créée sur notre univers, pensons seulement à la relativité générale d’Einstein, ou à la psychanalyse de Freud. Ces changements fondamentaux forcent les artistes de remettre en question les techniques, les sources d’inspiration et la fonction même de la création artistique.
Et c’est pourquoi les écrivains, très attachés aux nouvelles tendances de lapeinture penseront qu’au lieu d’une sorte de représentation, il faut que l’art soit une création. Il se formera une nouvelle esthétique basé sur l’effet de la surprise, les formes libres, les associations, sur les images visuelles.
Et Apollinaire s’intègre parfaitement dans cette tendance avec son enthousiasme envers cette nouvelle optique, avec ces idées novatrices, et avec la variété quicaractérise son œuvre.
Développement
Vie d’Apollinaire- Guillelmus Apollinaris Alberto de Kostrowitzky
En ce qui concerne sa naissance, de nombreuses légendes ont été fabriquées, de plus, lui-même, il aimait créer des légendes autour son origine. Grâce aux recherches, on sait déjà qu’il est né à Rome, ce qui nous montre qu’il était p-e d’une origine étrangère. Ce qui est en effet le cas, parceque sa mère était d’origine polonaise, issue d’une famille noble, qui s’appelait Angelica de Kostrowitzcky. Son père qui les a quittés définitivement 5 ans après la naissance d’A, était un officier italien, Francesco Fulgi d'Aspremont.
Il faut noter qu’il a connu une enfance assez mouvementé. Après le départ du père, la mère s’est installé à Monaco avec ses deux enfants (car Apo a eu un frèrecadet, Albert). Après, Apollinaire faisait ses études secondaires à Nice, il était un bon élève mais à cause des problèmes financiers il n’a pas pu passer le baccalauréat. La famille a déménagé à Paris, mais avant de s’y installer définitivement, il a passé quelques mois en Belgique aussi.
A Paris, en 1900, il a essayé de divers emplois, et il a envoyé ses poèmes et ses contes a des différentesrevues qui les ont refusés. Il a passé un an en Allemagne ou il travaillait comme précepteur de français chez une famille noble, et ou il a écrit ses premières poèmes importants. Entretemps, on a publié trois poèmes de lui dans la revue „La grande France” et son conte « L’hérésiarque » a paru dans La revue blanche.
Il s’est retourné donc à Paris. Il fréquentait souvent les cafés littéraires, etil a fait la connaissance d’André Salmon, avec lequel il a fondé son propre revue, le Festin d’Ésope. Dans cette revue, L’Enchanteur Pourrissant, son œuvre en prose poétique a paru en 1904. Il s’est lié d’amitié plus tard avec Picasso , Max Jacob et André Derain. Apollinaire a fondé une nouvelle revue qui succédait au Festin d’Ésope, La Revue immoraliste, ce qui est devenue plus tard Les lettresmodernes. Apollinaire a œuvré aussi comme critique d’art, il a défendu l’esthétique nouvelle dans les arts plastiques ainsi que dans la littérature. Son renom d’écrivain a cru de plus en plus, il a connu plusieurs publications, comme par exemple celle de La chanson du mal-aimé, du Bestiaire, illustré par Raoul Dufy, de L’hérésiarque et cie, Des Peintres Cubistes- Méditation esthétiques. L’alcoolsa été publié dans la même année que ce dernier, en 1913.
En 1914, il a rentré dans l’armée, et il a été blessé a la tête en 1915, ce qui lui a causé des problèmes de santé longue durée. Les années suivantes, il a rédigé les Calligrammes, qu’on connait bien a cause des ses « idéogrammes lyriques », ou l’auteur a réussi à transmettre un sens de plus en utilisant des dispositions typographiques...
tracking img