Apou

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (598 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuucccccccccccccccccccccccccccckkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk j ioj io hi h ih ih hklhk hk hk hkh kh k hk hk h k h kh i hyiou hy ihy u hyu hy kj gj g u gu gu g k gj gu g u g u g uk gu kg uk g ukg uk g uk g ug u gk g ug u g ug u g u g ug u guk ug k g ug uk guk guk g uk g ukg ukg uk g kug u kg uk gk gk gk g guk gu guk guk gu gu guk guk g guk guk g ukg uk gu g g g gg gk k k k gu gu gu gu kg gRésistance symbolique des troupes belges qui se replient sur une ligne Liège-Anvers puis s'enferment dans Anvers.
Les troupes françaises (Lanrezac), britanniques (French) et une division belgedoivent reculer après les batailles au Sud de Mons et Charleroi.

Moltke donne l'ordre de poursuivre l'offensive pour encercler les armées alliées qui reculent :
Début septembre, lacavalerie allemande arrive à Meaux (25 km de Paris).
Le Gouvernement et le Parlement se réfugient à Bordeaux.

Échec du plan allemand : la bataille de la Marne (6-13 septembre)[modifier]

Lesarmées alliées reculent dans l'ordre.
Joffre prépare la bataille d'arrêt :
Formation de la 6e armée mise à la disposition de Gallieni (gouverneur militaire de Paris).
Formationde la 9e armée confiée à Foch.

Erreur de Von Kluck : Pour accélérer la manœuvre d'encerclement, il infléchit sa marche vers le Sud-Est et découvre ainsi le flanc droit de son armée.Erreur habilement exploitée par l'état-major français :
Attaque de la 6e armée sur le flanc allemand.
Résistance de Foch dans les marais de St-Gond.
Ouverture d'une brèche dansle dispositif allemand, ce qui oblige au repli.
Recul allemand mais les armées françaises épuisées ne peuvent empêcher les allemands de s'installer sur une ligne Aisne-Champagne-Argonne....
tracking img