Approches interdisciplinaire des emotions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 45 (11097 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Approche interdisciplinaire des émotions

Objectif du cours : articuler plusieurs approches des émotions
Les grandes étapes des émotions : D’une approche physiologique à une approche psychologique des émotions.
Validation : QCM portant sur l’ensemble du CM.
Lecture obligatoire Rimé, B. (2005). Le partage social des émotions, Paris :PUF…Chapitres 1 (les émotions, un coup d’œil sur l’histoire) § 2 (qu’est ce qu’une émotion)
Les approches que nous évoquerons :
- L’approche cognitive notamment l’impact des émotions dans les apprentissages. (F.Cuisinier)
- L’approche développementale notamment implication de l’émotion dans le développement affectif de l’enfant. (C.Garitte)
- L’approche psychopathologique notamment l’impact desémotions dans les troubles psychopathologiques, psychosomatiques et somatopsychiques. (M.C.Gay)

Cours de Mme Cuisinier

S’intéresser aux émotions

Deux remarques :
- Les émotions, phénomènes complexes à saisir.
- L’épineuse question des relations entre cognition et émotion.

Quelle représentation avons-nous de la vie mentale ?

Une approche très dualiste
- Pensée « rationnelle » : approchecognitive « classique ».
Versus
- affects (émotions) :approche psychanalytique par exemple.

Qui privilégie certains mouvements de la psyché par rapport à d’autres.

Primauté des affects ou de la cognition ?

- Les affects sont « premiers » et relativement indépendants de la cognition.
En effet, les réactions affectives sont flagrantes,inévitables, globales, difficiles à verbaliser et à contrôle. (R.Zajonc)
- Les affects découlent des perceptions et impliquent une analyse de la situation. En effet, l’émotion reflète les changements constants dans la transaction individu-environnement. (R.Lazarus)

A l’heure actuelle, c’est la deuxième posture qui correspond à la psychologie contemporaine de l’émotion.

Les relationsCognition/Emotions

Peuvent être envisagées selon diverses perspectives temporelles :
- Dans une situation donnée, à un moment précis (ex : Les effets des émotions sur la mémorisation ou la performance)
- A l’échelle de la vie (ex : le rôle de l’affectivité dans le développement)

Deux domaines de la recherche : certains étudient l’émotion ici et maintenant et ne regarde pas l’impact del’affectivité sur le développement et d’autre regarde l’impact des affects sur le développement.

Cognition affectivité et développement psychologique

Dualisme ou intégration : des conceptions du développement très différentes.
La théorie de Piaget : Rôle central de l’action du sujet dans la genèse des structures cognitives. L’affectivité est une énergie qui régule la cognition (stimulation ou entrave)La nature même de la connaissance n’est pas influencée par les affects.
Pour Piaget, les affects sont très importants mais ils ne sont pas fondamentales.
Chez Piaget, la pensée s’enracine dans l’action.

La théorie de Wallon : Rôle central des émotions dans le développement psychologique et de la médiation de l’entourage. (L’entourage va donné du sens à la vie émotionnelle du bébé). PourWallon, le bébé ne peut pas avoir peur, il est simplement bien ou mal : c’est l’attitude de l’entourage qui va permettre à l’enfant petit à petit de différencier ses émotions. L’enfant va ensuite nuancer, distinguer ce qu’il ressent.
La représentation et la vie psychique s’élaborent à partir de l’affectivité et de l’expérience émotionnelle en plus de l’action.
Représentation mentale : capacité àévoquer quelque chose qui n’est pas perceptible.
Chez Wallon, la pensée s’enracine dans les émotions et l’action/l’activité. (Approche intégrative)

Le Lexique des émotions

Riche et diversifié. Qu’est ce que ça signifie ?

Multiplicité des mots, Multiplicité des significations ?

* humeur
* affect
* intérêt
* passion
* émotion
* motivation
* sentiment...
tracking img