Arthur rimbaud a la musique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (671 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Arthur Rimbaud a écrit tous ses poèmes entre 16 et 21 ans. Pour lui, la poésie est un moyen d’exprimer sa révolte. À la musique est un tableau satirique qui vise les bourgeois.
I -La satire des bourgeoisLe poème de Rimbaud décrit une bourgeoisie de province oisive sous les chaleurs estivales et "débordante" de conformismes et les ridicules.Plusieurs éléments participent à lasatire. Le décor : conformiste, étriqué, domestiqué : "mesquines pelouses" (vers 1), "tout est correct" (vers 2)... Ces indices permettent à Rimbaud de montrer le caractère conformiste des bourgeois.-connotations de la bourgeoisie : "breloques à chiffre" (vers 8), "lorgnons" (vers 9), "volants" (vers 12), "canne à pomme" (vers 14), "prisent en argent" (vers 16), "onnaing" (= terme local qui désigneune pipe) (vers 19). En mettant l'accent sur les objets que possèdent les bourgeois, Rimbaud met l'accent sur le côté matérialiste de ces derniers.- Rimbaud se moque de l'aspect physique des bourgeois: grosse corpulence : "poussifs", "qu'étranglent les chaleurs" (hyperbole) vers 3, "gros bureaux bouffis", "traînent", "grosses dames" vers 10, "rondeurs de ses reins" vers 17, "bedaine flamande"vers 18. Les bourgeois sont assis à ne rien faire par opposition aux jeunes qui courent.- Conformisme des bourgeois : bien s'habiller, ne pas apprécier la musique en ne repérant que les "couacs" vers 9,écouter un concert militaire, ils reviennent tous les jeudis pour écouter une musique qu'il n'aime pas. En fait, ils sortent pour montrer leur toilette mais pas pour écouter la musique- Médiocrité desbourgeois : "leurs bêtises jalouses" vers 4, "Les gros bureaux bouffis traînent leurs grosses dames" vers 10, "Déborde" vers 20 est en rejet (il déborde donc du vers) et laisse au lecteur imaginer ledébordement du tabac, en parallèle avec le débordement du corps du bourgeois sur le banc.

II - L'opposition entre le poète et les bourgeois
L'énonciation et la construction du poème marquent...
tracking img