Audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2202 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
AUDIT ET CONTROLE DE GESTION

* THEORIE ET PRATIQUE DE L`AUDIT INTERNE – JACQUES RENARD
* LA CONDUITE D`UNE MISSION AUDIT INTERNE – IFACI ED.DUNOD
* COMMISSARIAT AUX COMPTES
– D.C.G N.4 – COMPTABILITE ET AUDIT
– D.C.G N.6 – AUDIT FINANCIER– DCGN.9 – COMPTABILITE

COURS DU 12/10/2011

INTRODUCTION

CHAPITRE I :

LE CONTROLE INTERNE

A) Definition, concept et objectifs du controle interne :
a)- Definition du controle interne:
le controle interne est l`ensembledes securites contribuant a la maitrise de l`enterprise. Il a pour but d`un cote d`assurer la protection, la sauvegarde du patrimoine et la qualite de l`information, et d`autre part l`application des instructions de la direction et de favorise l`amelioration des performances. Il se manifeste par l`organization, les methods et les procedures de chacune des activites de l`enterprise, pour maintenirla perennite de celle-ci.

On percoit bien que cette definition precise qu`il ne s`agit pas la d`une foction, mais d`un ensemble de dispositifs mis en oeuvre par les responsables de tous niveaux pour maitriser le fonctionnement de leurs activites

Le controle interne est pour les auditeurs externs un moyen pour atteindre les objectifs specifiques assignes a leur function, alors que pour lesauditeurs internes il s`agit d`un objectif.

COURS DU 25/10/2011
b) Concept du controle interne et son evolution:
l`interet du controle interne est :
* La repartition des taches
* La multiplication de la reglementation trole interne

Le controle interne s`est trouve place au centre des preoccupation des managers de tous bords et de toutes appurtenances, et por repondre a ces attentesdes recherché ont ete enterprises pour approfondir la notion de controle interne et en proposer une approche Claire, universelle et amelioree.
Tout a commence dans les annee 1980 au cours desquelles le senateur americain TREADWAY a initie une importante recherché sur le sujet. Ainsi s`est creee aux etats unis la “commission treadway”, laquelle a constite une comite universellement connu sous lenom de COSO “COMMITTEE OF SPONSORING ORGANIZATIONS OF THE TREADWAY COMMISSION”.

1- COSO1 “1980”
Le COSO a reuni les competences d`un certain nombre de professionnels et a edite l`ensemble des travaux dans un ouvrage the internal control framework traduit en francais sous le titre la pratique du controle interne.
La commission treadway confirme que le controle interne n`a aucun rapportdirect avec un quelconque systeme d`inspection ou de verification; mais c`est la reponse a la question <<comment faire pour maitriser au mieux ses activites ?>>

Pour y repondre le COSO reticent 5 elements essentiels juges necessaries pour une bonne maitrise des activites : ils reunissent donc les conditions indisponsables pour un bon controle interne.
* L`environnement de controletraduisant la culture de l`organization et qui doit etre favorable pour que la mise en place d`un controle interne satisfaisant ne rencontre pas d`obstacles.
* Une evaluation des risqué afin de bien les connaitre pour etre en mesure de les maitriser.
* des activites de controle lesquelles regroupent les dispositifs specifiques juges necessaries pour faire echec aux risqué.
* uneinformation et une communication satisfaisantes.
* Un pilotage de l`ensemble par chaque responsable a son niveau.

Les auteurs du COSO1 ont ajoute deux autres dimentions a ces cinq element en sorte que la prise en consideration dans la representation graphique du COSO exigeait un cube :

* Un classement par nature : operations, reporting financier , conformite pour que chaque element...
tracking img