Babab

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (394 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment reconnaître la peinture Médiévale ?
Le Moyen Age s’étend du 10° au 15° siècle, et les images qui nous ont été transmises durant cette période sont essentiellement des enluminures, desicônes, des tapisseries, et des fresques. La première période est la période Romane, du 10° au 13° siècle, suivie de la période Gothique. Les vêtements, les postures, et les thèmes abordés dansl’iconographie (« imagerie ») médiévale sont aussi caractéristiques que la façon même dont ils sont représentés.
1. Notre œil habitué au réalisme de la photographie et des média de communication peut trouver lesreprésentations humaines « mal faites ». Cela s’explique par le fait qu’avant les Lumières de la Renaissance, il était interdit, pour des raisons religieuses, de disséquer le corps humain, on en avaitdonc une connaissance très superficielle. Toujours pour des raisons religieuses, il était impensable de faire poser des modèles nus...
2. Les personnages ne sont pas tous de la même taille ! Si onregarde une scène religieuse comme La Vierge et les anges du peintre Cimabue, on voit que la vierge et Jésus sont immenses par rapport aux anges. Il ne s’agit pas d’une erreur de perspective : lepeintre a volontairement représenté les personnages par rapport à leur importance : les personnages principaux seront plus grands que les personnages secondaires. On peut parler de « perspective affective».
3. Les personnages ont de drôles de positions. Les poses des personnages peuvent sembler maladroites. Il est vrai que le « raccourci » n’a pas encore été inventé. Le raccourci c’est par exemplequand un personnage est représenté tendant la main vers vous : la main, plus grosse à cause de la perspective, cache une partie du bras (qui est donc représenté en raccourci). Au Moyen Age onreprésentera plutôt la scène de profil, pour que tous les spectateurs puissent la comprendre.
4. Le but des artistes médiévaux n’était pas d’embellir la réalité, car il était considéré comme sacrilège de...
tracking img