Ballets russe en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2455 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ballets Russes en France

L’expression « Ballets Russes » désigne les spectacles de danse présentés par Serge de Diaghilev à Paris de 1909 à 1929. Ces ballets, à l’initiative de leur créateur, ont regroupé toutes les formes d’expression artistique, donnant lieu à un « spectacle total ». Pendant vingt ans, le public a été tenu en haleine par le renouvellement constant des thèmes et desstyles des spectacles.
Critique d’art russe, Diaghilev a voulu, par ces ballets, révéler à l’Occident les richesses culturelles de la Russie. Le 18 mai 1909, au théâtre du Châtelet, a eu lieu la première représentation des Ballets de Diaghilev.

Diaghilev (1872-1929), ses ballets, son public

Un directeur artistique d’un dynamisme rare, qui a contribué à faire entrer les Ballets Russesdans la légende.
• Né à Perm, Sergueï Pavlovitch Diaghilev a suivi les leçons de piano de Rimski-Korsakov,
• Puis, il cède aux pressions familiales et étudie le droit à Saint-Pétersbourg.
• Une fois intégré dans les milieux littéraires et artistiques de la ville, il a fondé la revue « Le Monde de l’Art » (Mir Iskousstva, 1898) avec Léon Bakst et Alexandre Benois.
• Diaghilev a organiséplusieurs expositions de peintures.
• En 1901, il a fondé les « Soirées de musique contemporaine » et fait connaître de jeunes compositeurs français au public russe.
• Puis il a choisi Paris pour exporter l’art russe qui n’était pas, selon lui, apprécié à sa juste valeur en Russie. Il a organisé dans la capitale française une exposition (1906) puis y a initié le public à la musique russe par desconcerts (1907) et des opéras (1908). La première « Saison Russe » comprenant des ballets a été organisée en 1909 et, deux ans plus tard, Diaghilev a officiellement créé la compagnie des Ballets Russes.
• L’éclectisme de Diaghilev a pérennisé le succès des ballets. Très cultivé, il avait écrit un livre sur le peintre Dimitry G. Levitzky, publié un recueil des œuvres de Levitan et un album delithographies de peintres russes.
• Sa générosité l’a conduit à refuser la Légion d’Honneur, affirmant qu’elle devait revenir à Bakst.
• Il n’a jamais cherché à faire de ses ballets une entreprise lucrative, et a toujours fait passer l’intérêt de sa troupe avant le sien propre. Grâce au soutien de mécènes généreux, il a réussi à surmonter d’importantes difficultés financières.
• Un critiquefrançais a parlé de lui en ces termes : « Ce qu’il voulait ? Trois choses précises : révéler la Russie à la Russie; révéler la Russie au monde ; révéler le monde -nouveau- à lui-même. »
=> VIDEO 

Des styles de ballets diversifiés

Les Ballets Russes ont été de nature très diverse, tant par leur style chorégraphique que par les thèmes abordés. Ils ont été présentés au public parisien àl’opéra et au théâtre Sarah Bernhardt, aux théâtres du Châtelet, des Champs-Elysées et de la Gaité-Lyrique.
Sur vingt ans, on peut distinguer trois périodes:
1. Jusqu’en 1912, les folklores russe et oriental ont inspiré les thèmes des Ballets, chorégraphiés par Michel Fokine - réformateur de l’art du ballet en Russie. Issus de l’Ecole Impériale de Ballet de Saint-Pétersbourg, les danseurs avaientété formés selon la tradition académique et romantique.
• En 1912, les musiques de deux ballets ont été composées par des artistes français, Ravel pour « Daphnis » et « Chloé » et Debussy pour « L’Après-midi d’un Faune ».
• L’année 1912 a ainsi annoncé la participation d’artistes occidentaux aux Ballets Russes, qui ont de fait perdu leur caractère strictement national.
2. De 1912à 1921, les Ballets Russes se sont caractérisés par leur grande diversité, l’originalité des créations chorégraphiques, et des recherches expérimentales.
• Diaghilev a fait travailler des compositeurs occidentaux comme l’Espagnol Manuel de Falla et,
• pour les décors, il a fait appel à des peintres comme Picasso, Derain, Braque et Matisse...
• Vaslav Nijinski, Léonid...
tracking img