Bardamu en plein dans la guerre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (518 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Céline Louis Ferdinand,auteur du 20 siécle,participera couragesement à la premiére guerre mondiale mais sera démobilisé en septembre 1915 à cause d'une blessure à l'épaule.En réaction, il décide dedonner sa propre vision du conflit, grotesque et sordide, dans son 'Voyage au bout de la nuit', qui obtient le Prix Renaudot en 1932. Grâce à une écriture proche du langage parlé et de l'argot, Célinerestitue l'émotion vécue et bouleverse la littérature.
L'extrait que nous allons étudier est une description de la bataille selon le point de vue du personnage de Bardamu.Celui ci est au front ettient le role de soldat.
Il s'agit de montrer comment le perssonnage de Bardamu dénonce la folie des soldats face à la guerre ?
Dans une premiére partie nous étudirons la vision pessimiste de laguerre que nous donne Bardamu et dans une deuxiéme partie nous étudirons le rejet de l'héroisme de Bardamu.
Dévelopement
A travers ce texte descriptif,Bardamu donne une vision négatif de la Guerre.La vision pessimiste du narrateur est accentué par une focalisation interne .En effet les événement,les actions et les descriptions sont representer seulement a travers le regard de Bardamu.Lapremiére personne du singulier est presente avec les expression "moi" l 7 et "je" l7,8,9.Nous pouvons observer une omnipresence de la premiére personne qui est importante dans le recit.Cette omnipresence estaccompagné par la presénce de nombreuse ponctuation notamment de point d'exclamation l3" la guerre n'était décidément pas terminé",mais aussi des points d interogations " Serais je donc le seullache sur la terre ?" et de virgules:ses phrases sont donc trés rythmé et soutenue.Tout cela confére au personnage une émotion qui est vif,le personnage est emporté par son discours.En outre nouspouvons observer une oralité vigoureuse .En effet celui ci utilise un language familiér qui est accompagné d 'une mauvaise syntaxe l10 "c est a pas y tenir, de négation incompléte " j'ai jamais pu la...
tracking img