Barrage contre le pacifique mduras (incipit)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (267 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le roman : Marguerite Duras, Un barrage contre le Pacifique :
Né en 1914, roman a failli avoir prix Goncourt à une voix. Ses 2 frères se retrouvent dans le romanà travers éléments fictifs.
Comment entrée du roman a-t-elle valeur programmatique ?
I ) Un incipit traditionnel mais aussi original :
1. Les personnages : Débutin media res, Joseph + son frère & la mère sont présents. Vivent dans la misère, existence difficile. Vie saturée d’amertume & d’ennuie. Vivent isolés.
2. Leslieux, cadre spatio-temporel flou : « Ram » apparaît comme un village. Se trouvent dans un coin de plain - > nom fictif. Mort du cheval = élément datés de là, toutdémarre de cette mort.
= > début in media res, éléments y sont mais volonté de M.D de garder le flou. Contraire d’un roman réaliste.

II ) Un incipit programmatique:
1. Un début qui commence par une fin : Roman commence par un plus que parfait = accompli. Commence quand tout est terminé. Incipit annonce que ce sera un romande l’échec : « déveine » - > malchance toute sa vie pour la mère.
2. Un roman qui annonce mort de la mère : Insistance sur âge du cheval. Modélisation : « tropvieux » - > superlatif absolu. « bien plus vieux que la mère » - > comparatif de supériorité. « vieillard » - > pour homme normalement pas animaux. Début phrase met enrelief fin. Idée de mort dans tout le roman. P14 : « moribonds ».
3. Création d’un suspens : prolepse : « Et c’est le lendemain à Ram….. » p 14.

= > début deroman qui garde technique traditionnelle avec début in media res. Mais moins traditionnel car tout est flou, pas trop d’infos, créé ambiance de mort omniprésente.
tracking img