Bel ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1740 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Madelaine Forestier, puis Du Roy de Cantel (puis De Dol)

Blonde, séduisante, intrigante et déterminée, Madeleine Forestier est décrite comme une femme moderne. Car elle apparaît comme une femme plus indépendante que les autres. Sous ces apparences, se cache une femme manipulatrice. Sans en avoir l'air, elle sait choisir puis tirer profit de ses relations : Forestier, son mari lui sert de "gagne-pain ", elle espère faire encore mieux avec Georges Duroy, Vaudrec, son présumé amant, lui léguera sa fortune et par l'intermédiaire de Laroche Mathieu elle accèdera au monde de la politique.
Elle se sert donc des hommes pour réussir.

Elle aide Georges Duroy pour son premier article, ce qui va le propulser dans le journal. Celui-ci l'aime au début du livre, et va jusqu'à la détester à lafin. (il voit qu'il n'a pas vu assez large en l'épousant. Suzanne Walter lui aurait rapporté plus. Tout au long du livre, on voit que Bel-ami change d'idée et voit de plus en plus grand. Il est parfois freiner par son passé, mais il avance tout de même en avant, ce qui le mènera ministre...)

Charles Forestier

Ancien hussard du 6ème hussard en Algérie, et ancien compagnon d'arme de GeorgesDuroy.
Il travaille à la vie française en temps que rédacteur politique. Il y est bien à son aise, bien vue par le directeur M. Walter (voir fiche sur M.Walter), d'ailleurs, son passe temps favori (comme beaucoup à la vie française) est le bilboquet... Il a son bilboquet personnel, et en fait quasiment tous les jours ! Il a fait son chemin...
Mais on voit qu'il n'aurait rien réussi s'iln'avait pas eut sa femme. En effet, c'est elle qui l'aide grandement dans la rédaction de ses articles, Saint potin dit même : " quant à celui-là, il a de la chance d'avoir épousé sa femme ". Et cela confirme que Mme Forestier se sert des hommes pour réussir...
Si tout semble aller bien pour lui, il y a tout de même un problème, et un gros. Il est atteint d'une bronchite qui le fait tousser 6 mois sur12 (dit-il !). Et cela l'inquiète beaucoup, tout au long du roman, il est inquiet à ce sujet... Il compare ses poumons à du papier mâché. A la fin de sa vie, il ne vit que pour son métier, et essaie de le faire aussi bien que possible, malgré ce qu'on dit de lui. Pour se " refaire ", il part en province avec sa femme, mais elle voit que sa fin est proche, elle appelle donc Bel-ami, qui vient. EtForestier après avoir essayer de repousser la mort par la parole (dialogue où il raconte qu'il ne veut pas mourir...) meurt dans les bras de sa femme avec Bel-ami à son chevet.
C'est tout de même lui qui amène Bel-ami à faire du journalisme, et donc c'est un personnage important du roman. D'ailleurs, jusqu'à la fin du roman, Georges Du Roy de Cantel n'a pas arrêté de se moquer de lui : " ce cocude forestier..." ... Au début pour taquiner sa femme, puis parce que les gens le prenaient pour " Forestier 2 ", et il a ainsi eut une véritable haine envers lui...

M. Walter

M.Walter est le directeur de la vie française, c'est un escroc, un homme avide d'argent et de pouvoir... Il recherche les coûts juteux, qui rapportent gros et cela ne le dérange pas de rouler les gens... Il est juif,et très riche.
Bel-ami devint jaloux de lui à cause d'un affaire qui lui fit rapporter, avec le ministre Laroche-Matthieu, plusieurs millions ! Suite à cette affaire, il organise des soirées, achète des hôtels, et même une grande toile du Christ marchand sur l'eau...
Il est fier de son journal, et quand Bel-ami se fait " insulter " par Louis Langremont, il le pousse à sauver l'honneur de lavie française, et donc à faire un duel ! Il reconnaît que Bel-ami a du talent, et il voit en lui un homme pire que lui-même (quand il lui " prend " sa fille par exemple. Il reconnaît qu'il s'est fait rouler et qu'il ne peut que lui donner...) il dit de Georges Duroy : "c'est un homme d'avenir. Il sera député et ministre. "

Mme Walter

C'est la femme du directeur, M. Walter. Elle est...
tracking img