Bergson "la conscience"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3037 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 novembre 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
"Qu’arrive-t’il quand une de nos actions cesse d’être spontanée pour devenir automatique? La conscience s’en reitre. Dans l’apprentissage d’un exercice, par exemple, nous commencons par être conscients de chacun des mouvements que nous exécutons, parce qu’il vient de nous, parce qu’il résulte d’une decision et implique un choix; puis à mesure que ces mouvements s’enchaînent davantage entre eux etse déterminent plus mécaniquement les uns des autres, nous dispensant ainsi de nous decider et de choisir, la conscience que nous en avons diminue et disparaît. Quel sont d’autre part les moments où notre conscience atteient le plus de vivacité?Ne sont-ce pas les moments de crise intérieure, où nous hésitons entre deux ou plusieurs parties à prendre, où nous sentons que notre avenir sera ce quenous l’aurons fait? Les variations d’intensité de notre conscience semblent donc bien correspondre à la somme plus ou moins considerable de choix ou, si vous voulez, de creation, que nous distribuons sur notre conduite. Tout porte à croire qu’il en est ainsi de la conscience en general."BERGSONVoici le corrigé proposé par ma prof:IntroductionCe texte de Bergson, philosophe français de la fin du 19èet du début du 20e siècle traite de la conscience et montre que l'intensité de la conscience varie en fonction de nos actions.En effet la conscience, qui conduit à la conception d'un sujet à part entière, capable de réfléchir, de penser sur lui-même et sur le monde, se manifeste-t-elle toujours de la même manière ? Si la conscience est toujours présupposée dans toute pensée et dans toute action,nous n'avons pas toujours conscience que nous pensons, que nous agissons, de telle sorte que les prises de conscience réelles sont rares. Ne sommes-nous pas conduits à concevoir plusieurs types de conscience ou en tout cas plusieurs de ses modalités ? C'est à ces questions que l'auteur répond dans ce texte. D'une manière plus générale, la conception bergsonienne de la conscience permettra de nousdemander s'il n'y a pas un lien essentiel entre la conscience qui décide de l'avenir et la liberté voire la force d'une personnalité. Nous verrons que ce texte révèle la philosophie de Bergson en général, notamment sa conception de l'individu et de la durée.Trois parties se dégagent de ce texte : la première, qui va du début jusqu'à «la conscience que nous en avons diminue et disparaît» (1. 5),démontre la disparition de la conscience dans les actions automatiques. La deuxième, qui se termine par»notre avenir sera ce que nous l'aurons fait ? » (1. 7) indique à l'inverse que l'intensité de notre conscience est à son apogée lorsque nous devons choisir, décider de notre avenir. La dernière partie conclut sur les variations d'intensité de la conscience.1. Explication du textePremièrepartieBergson commence par une question : c'est un moyen rhétorique pour amener le lecteur à s'interroger lui-même. La réponse est une conclusion, avant la démonstration, qui sera donnée par l'intermédiaire d'un exemple. On conclut immédiatement de ces deux premières phrases que la spontanéité d'une action suppose la conscience tandis que l'action automatique implique sa disparition. Cependant le verbecesser ne nous met pas en présence de deux types d'actions mais d'un passage continu, graduel entre ces deux actions.Que signifie ce passage ? L'action est spontanée lorsqu'elle émane de nous-mêmes, lorsque nous en sommes l'auteur, la cause immédiate. L'action est automatique lorsqu'elle s'accomplit d'elle-même, lorsque l'auteur ne maîtrise ni la cause ni le déroulement des opérations. Ces deux termesconduisent aux couples d'opposés : conscient (sujet de la pensée, de l'action), inconscient (l'agent est soumis à autre chose qu'à lui-même), liberté, volonté (le sujet est cause de l'action) et nécessité (enchaînement de causes et d'effets sans agent).Ces couples d'opposés ou plutôt le passage d'un terme à l'autre, est révélé par l’intermédiaire d'un exemple. L’apprentissage d'un exercice :...
tracking img