Bergson la conscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6718 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La conscience - Lire : Magnard : pp. 20-21

PREALABLE : Cette notion fondamentale pose le pb de la subjectivité en général. Beaucoup de concepts gravitent autour d’elle et sont à approfondir. La notion de conscience doit s’étudier parallèlement avec d’autres concepts : inconscient, désir, pulsion, passion, illusion, mémoire, perception, raison, imagination... (et d’autres encore)
Attention auconcept d’ inconscient : le pb cs/incs est très récent.
a. Distinguer le concept des philosophes (comme Leibniz, Nietzsche, Alain, Bergson, etc.) du concept psychanalytique (Freud, Jung, et leurs successeurs…)
b. Les concepts de la subjectivité comme : désir, sentiment, passion, pulsion, illusion, fantaisie, fantasme… reçoivent un traitement très différents selon les auteurs au PRG : parconséquent, il est judicieux de réaliser des fiches plus détaillées à leur propos.
c. Les concepts classiques de la philosophie, comme : sujet pensant, âme, esprit, mémoire, imagination, sensation, plaisir, douleur … ont été totalement remaniés, d’une part, par la modernité (17-18ème) et d’autre part avec la pensée contemporaine (21ème ) qui en fait une approche scientifique.
d. Les distinctions debase : activité/passivité ; sujet/objet ; matière/esprit ; intérieur/extérieur etc. sont commandées par des positions métaphysiques qu’il n’est pas toujours facile de repérer, tant leur usage est passé dans le sens courant.

1. Approche de la cs : à la recherche d’une définition

2. Description psycho de la cs et de ses fonctions : Activité & rôle afin de pouvoir s’interroger sur

3. Leproblème phil. du statut et des pouvoirs de la cs
Cette faculté est-elle source de vérité ou bien d’illusion ?
Ses pouvoirs sont limités : cela ns permet d’aborder le pb de l’inconscient.

1. Approche & recherche d’une définition
La formule de Bergson, conf. « La conscience & la vie » (in L’énergie spirituelle)
« Qu’est-ce que la conscience ? Vous pensez bien que je ne vais pas définir unechose aussi concrète, aussi constamment présente à l’expérience de chacun de nous : conscience signifie d’abord mémoire. »
La cs est un fait sans équivalent qu’on ne peut expliquer ni décrire et pourtant lorsqu’on en parle chacun sent, par expérience, immédiatement, de quoi il s’agit. Il y a donc deux évidences radicales et contradictoire :
1ère évidence : chacun sent très bien ce que c’est, parcequ’il est conscient
et 2ème évidence, qui contredit la première : nous ne savons dire, ni définir ni expliquer ce qu’elle est.
Au fond la cs serait une donnée qui s’offre directement à l’intuition cad une saisie immédiate – mais elle est aussi quelque chose, une « chose concrète », mais cs ≠ chose, car elle se dérobe, se refuse à l’explication & à la définition : que faire ? Faut-il renoncer à latentative de comprendre ?
On peut d’abord tenter de s’orienter dans la question qu’est-ce que la cs à partir d’une première ≠ ; soit deux énoncés en lgge courant :
• ma cs m’interdit de trahir mon ami
• à la suite d’un accident, j’ai perdu cs
Le terme de cs est-il pris dans le même sens ?
1° J’ai commis une faute : c’est la cs morale
2° cs perdue dans l’évanouissement : cs psychologiquequi s’évanouit.

• Qu’est-ce que la cs morale ?
Les principes qui vont orienter l’action et qui permettent de qualifier des comportements humains. Pb de l’origine de la cs morale : faut-il affirmer avec JJ Rousseau que morale = instinct divin (L’Emile) ou bien qu’elle est formée par la société ? => question de l’éthique.
Comment définir cette cs morale : elle est comme « un juge intérieur » :déf. Dict. « connaissance intuitive que chacun a de ce qui est bien/mal et qui pousse à porter des jugements de valeur sur ses actes ou sur autrui. »
D’où nous vient cette connaissance, cela reste en suspens.
1. Pb de l’intuition = immédiateté : quel genre de connaissance est-ce ?
2. Elle pousse à juger par des énoncés : bonne cs/mauvaise cs. Elle est représentée par un œil ou une voix...
tracking img