Bibliographie mutineries 1917

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (284 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Une mutinerie est une action collective de rébellion au sein d'un groupe réglé par la discipline. Elle survient donc plus spécialement dans les armées, les prisons, lesbagnes et les équipages. Ces mutineries sont des généralisations de la désobéissance rendant les offensives inenvisageables.

En août 1914, des millions de soldatspartent sur le front avec confiance mais il commence déjà à y avoir des exceptions. En effet au moment de la mobilisation, on observe des cas d'insoumissions (refus deremplir ses obligations militaires) : le soldat mobilisable est convoqué mais ne se rend pas à la caserne. Cela peut être dû à des causes temporaires comme quand le soldatse trouve à l'étranger ou bien lorsqu'il est illettré et n'a pas pu lire les affiches de mobilisation. Mais il y a aussi de véritables insoumis, quelques militantsanarchistes ou anti-guerre et d'autres qui n'ont simplement pas envie d'aller combattre. Des petites mutineries se sont produites au début de la guerre (certains soldats ontpu refuser un temps de combattre sans pour autant se révolter contre la guerre en général) ou lors de la bataille de Verdun. Ce premier refus n'a cependant concernéqu'environ 1,5 % des soldats mobilisés et c'est fin mai- début juin 1917 que les mutineries sont les plus spectaculaires, on compte en effet entre 35000 et 40 000 mutins.• Mourre , dictionnaire encyclopédique d'Histoire , i.m.
• L'Histoire 325, "Un refus à la mesure du sacrifice", p30-37 , novembre 2007
• Le Monde du 26/02/2010,supplément Le Monde des Livres
• http://www.histoiredumonde.net/article.php3?id_article=1555
• http://patrianostra.forum-actif.eu/t9-cadre-historique-et-combats-initiaux
tracking img