Bio nourriture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1681 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nourriture bio - Manger bio aujourd'hui







Manger bio, une prise de conscience…






Ce qui fait qu'un jour « on mange bio » relève d'une ou plusieurs prises de conscience :
On pense à l'environnement.
A l'inverse des agricultures intensives, les techniques de production biologique préservent la fertilité de la terre et la nappe phréatique. Le maintien destructures agricoles biologiques dans le milieu rural protège l'éco-système, la flore et la faune… Le mode d'élevage des animaux se fait dans des conditions de vie plus convenables, ce qui contribue aussi à éviter l'érosion et la pollution des sols. En choisissant des produits issus de l'agriculture biologique, nous souhaitons soutenir les paysans qui font la démarche de sauvegarder la nature.Manger bio, c'est penser à la qualité de l'eau, de l'air, de la terre pour aujourd'hui et pour demain.
On pense à un commerce équitable.
Les productions sont achetées au « juste » prix pour respecter le travail, le savoir-faire et le cadre de vie des uns et des autres dans le monde, à l'inverse des multinationales de l'agroalimentaire. En achetant des produits issus de l'agriculturebiologique et du commerce équitable, nous souhaitons influer sur des échanges commerciaux qui respectent le travail de chacun. Manger bio, c'est soutenir un monde d'échange, de compréhension, de transparence.
On pense à la santé et au plaisir.
Les aliments bio sont sains, au plus près de la nature. En suivant les






saisons, on déguste des légumes plus goûteux et on prendplaisir à croquer dans des fruits cueillis à maturité qui nous apportent leurs bienfaits, à l'inverse des aliments de la production industrielle qui amènent avec eux d'indésirables additifs, pesticides, antibiotiques, colorants, etc… Les aliments bio contiennent une plus grande quantité de micro-nutriments aux qualités « vivantes ». Ils sont porteurs d'une meilleure énergie.
En mangeant bio, on aenvie de mettre toutes les chances de notre côté pour conserver une belle santé (ou la retrouver !) et préserver son capital vital. Manger bio, c'est respecter son corps en lui donnant une nourriture de meilleure qualité énergétique.







« Manger bio » est-ce manger autrement ?






C'est oui lorsqu'on s'interroge sur les (mauvaises) habitudes alimentaires : le « trop» de sucre, l'excès de produits laitiers, les « mauvaises » graisses, le pain blanc…. Pour chacun, découvrir l'alimentation bio est une occasion d'apprendre à se connaître, à découvrir ce qui est bon pour soi : tester, se donner du temps, écouter et se documenter… S'ouvrir aux nouvelles idées, oublier les « règles » diététiques qui parfois n'ont plus cours. Cela s'accompagne d'unetransformation vivante de notre assiette : fruits et






légumes qui ont poussé à leur rythme, céréales complètes et goûteuses, graines germées… Nos plats bio se doivent d'être vibrants, traduction d'une cuisine gaie, colorée et authentique. En toute logique, on en vient à réduire les protéines animales (pour certains le choix sera éthique, en optant pour une alimentation végétarienne). Dans cecas, il s'agit non seulement de supprimer les produits animaux mais aussi de les remplacer par un choix varié de protéines végétales, la cuisine végétarienne est loin d'être une assiette banale dans laquelle






on a simplement enlevée la viande.
Il y a une grande richesse à découvrir dans les ingrédients bio qui peut nous permettre d'envisager la cuisine comme un véritablebonheur pour se régaler sainement chaque jour. Comme à chaque saison, on apprend à être à l'écoute de ce qui fait vraiment envie, de ce que notre corps à besoin. Manger bio, c'est consommer autrement : oublié «l'achat réflexe », le produit pris « par habitude »… Il serait dommage de garder les mêmes schémas et de conserver des attitudes alimentaires erronées en entrant dans la dimension bio....
tracking img