Biographie de alphonse allais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (383 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Né le 20 octobre 1854 à Honfleur (Calvados). Il meurt frappé d'une embolie pulmonaire, consécutive à une phlébite pour laquelle son médecin lui ordonna de rester au lit pendant six mois. Négligeantcette recommandation, il va au café, comme tous les jours et à un ami qui le raccompagne à son domicile, il fait sa dernière plaisanterie : « Demain je serai mort ! Vous trouvez ça drôle, mais moi jene ris pas. Demain, je serai mort ! » Comme il l'avait annoncé, il meurt le lendemain, le 28 octobre 1905 à Paris.
Il nous reste de lui l'image d'un homme à l'humour acide et un spécialiste de lathéorie de l'absurde. Ses travaux scientifiques sont moins connus (recherches sur la photographie couleur et dépôt d'un brevet pour du café lyophilisé, ainsi que des travaux très poussés sur la synthèse ducaoutchouc).
Il a fait partie du mouvement Fumiste, était membre du club des Hydropathes, fut un pilier du cabaret le Chat noir, dont il dirigea la revue, et présenta de fameuses toiles monochromes(Récolte de la tomate sur le bord de la mer Rouge par des cardinaux apoplectiques, etc.) au salon des Arts Incohérents[1].
Alphonse Allais a composé des centaines de contes humoristiques, tous oupresque écrits dans l'urgence. Poète autant qu'humoriste, il a cultivé entre autres le poème holorime, c'est-à-dire constitué de vers entièrement homophones, où la rime est constituée par la totalité duvers. Exemple :
« Par les bois du djinn où s'entasse de l'effroi,
Parle et bois du gin ou cent tasses de lait froid. »
ou encore :
« Alphonse Allais de l'âme erre et se f... à l'eau.
Ah ! l'fondsalé de la mer ! Hé ! Ce fou ! Hallo. »
Il sait à l'occasion se moquer de lui-même, dans le vers suivant :
« Ah ! Vois au pont du Loing : de là vogue en mer Dante.
Hâve oiseau pondu loin de lavogue ennuyeuse. »
suivi du commentaire de bas de page : « La rime n'est pas très riche, mais j'aime mieux cela que de sombrer dans la trivialité. »
Son art de tirer à la ligne était proverbial. Il...
tracking img