Biometrie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2953 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BIOMETRIE

ISEK
2006-2007

TABLE DES MATIERE

Introduction 3
Puissance anaérobie 3
Mesure du niveau de consommation d’oxygène 5
Méthode vasculaire : 5
Méthode basée sur les échanges gazeux dite de Wassermann : 6
Théorie de la fatigabilité musculaire 8
Phase de récupération 9
Les moyens d’élimination du lactate : 10
1- L’oxydation du lactate 10
2-conversion en glycogène dans le foie (peut durer plusieurs jours) 10
3- élimination par les reins 10
4- transpiration 10
Méthode de détermination du seuil anaérobie 10
HYPERVENTILATION : 12
Pourquoi avant l’arrêt de l’effort l’O² n’augmente plus ? 12
Que faut-il faire pour augmenter la consommation d’O² ? 12
CHAPITRE 2 13
LES DIMENSION CARDIAQUES 13
Volumescardiaques : 13
Poids du cœur : 13
Débit cardiaque : 14
Influence de l’âge et du sexe : 14
Influence de la morphologie 14
Fréquence cardiaque = FC 15
Influence de l’âge et du sexe : 15
Influence de l’entrainement : 15
TP explications 16
Le normogramme d’Astrand 16
2 Protocoles séparés : 16
Méthode visuelle 16
Méthode mathématique : 17

Introduction 

Puissanceanaérobie

Il y a 3 filières de production d’énergie dans le corps :

➢ la filière aérobie : il y a consommation d’O² production de CO² et H2O (Cf. cycle de Krebs)
➢ la filière anaérobie lactique : consommation d’O² mais en moins grande quantité et production de lactate
➢ la filière anaérobie alactique : pas de consommation d’O² mais on utilise la phosphorylation pour produire l’ATPNB : le résultat de ces 3 filières est la production d’ATP

Chaque être vivant à besoins d’O² mais on en consomme pas de la même manière au repos et à l’activité.

● D’où la consommation d’O² (= VO²) :

➢ dépend de l’effort fourni
➢ le Vol d’O² consommé au repos (= couché dorsal et pas d’effort à part la respiration) est ≈ 0,3 l/min
➢ il y a des variations en fonction :● du poids
● de la taille
● de la pathologie

➢ quand on augmente le niveau d’effort on utilise des muscles…
Donc il nous faut de l’ATP donc utilisation de la glycolyse d’où augmentation du besoin d’O²

NB : il existe différents types d’efforts musculaires à différentes durée qui conditionnent laconsommation d’O².

Ex :
➢ 50 m Athlétisme = si on regarde le ralenti on remarque qu’ils ne respirent pas beaucoup car l’effort est anaérobie
➢ Marathon = là on respire beaucoup, effort aérobie

La consommation d’O² dépend de l’effort demandé :

➢ sur un vélo une personne pédale, il y a une résistance (exprimée en Wattes W), on augmente la charge de 20 W toutes les minutes :

●Modèles pyramidale (ou triangulaire), c’est toujours linéaire, il y a une phase ascendante et une phase descendante qui sont identiques

[pic]
● Modèle triangulaire (mais pas pyramidale) : utilisé surtout pour les tests à l’effort, on augmente toujours progressivement la charge mais soit :
➢ (1) on arrête brutalement l’effort = récupération passive
➢ (2) on diminue la charge d’abord à50% puis de + en +, le sujet doit encore fournir un peu d’énergie après arrêt de l’effort
[pic]

Le choix du type de récupération dépendra tu type d’effort demandé

Dans ce type de test ce qui nous intéresse c’est de calculer/étudier les paramètres physiologiques pour savoir l’énergie utilisée par le sujet.

Pour connaitre le niveau d’énergie il suffit de mesurer la consommationd’oxygène, pour cela il y a 2 méthodes :

Mesure du niveau de consommation d’oxygène

● Paramètre de base : la VO² = Consommation d’O²

Méthode vasculaire :

| |[pic] |
|Si on connait la concentration d’O² dans l’artère et celle à la |...
tracking img