Blabla

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (885 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Marie Gouze, dite Marie-Olympe de Gouges, née à Montauban le 7 mai 1748 et morte guillotinée à Paris le 3 novembre 1793, est une femme de lettres française, devenue femme politique et polémiste.Auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, elle a laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l’esclavage des Noirs. Elleest devenue emblématique des mouvements pour la libération des femmes, pour l’humanisme en général, et l’importance du rôle qu’elle a joué dans l’histoire des idées a été réévaluée à la hausse dans lesmilieux universitaires du monde entier.
Sa fameuse déclaration rédigée en 1791, est un texte juridique français, exigeant la pleine assimilation légale, politique et sociale des femmes se présentantsur la même construction que la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 et publié dans la brochure les Droits de la femme, adressée à la reine[1],[2]. Premier document à évoquerl’égalité juridique et légale des femmes par rapport aux hommes, la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne a été rédigée afin d’être présentée à l’Assemblée nationale le 28 octobre 1791 pour yêtre adoptée.. Elle marqua l’histoire, et plus particulièrement la pensée féministe puisqu’elle apparaît comme le premier document évoquant l’égalité juridique et légale des femmes par rapport auxhommes et proclamant authentiquement l’universalisation des droits humains. La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne constitue un pastiche critique de la Déclaration des Droits de l’Hommeet du Citoyen, qui énumère des droits ne s’appliquant qu’aux hommes, alors les femmes ne disposaient pas du droit de vote, de l’accès aux institutions publiques, aux libertés professionnelles, auxdroits de propriété, etc. L’auteure y défend, non sans ironie à l’égard des préjugés masculins, la cause des femmes, écrivant ainsi que « la femme naît libre et demeure égale en droits à l’homme »....
tracking img