Bmci

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5007 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

Introduction

I. PED : Pays En Développement et mondialisation : Etat des lieux page 3

◙ Les PED au cœur de la mondialisation 3
◙ Des situations contrastées 5
◙ Inégalités et marginalisation 8

II. Des bénéfices ambigus pour les PED 10

◙ Ouverture commerciale et coûts d'ajustement
◙ Libéralisation financière et instabilitéIII. Vers une meilleur intégration des PED 12

◙ Nécessité de facilité l'intégration
◙ Nécessiter de mieux gérer la mondialisation

Conclusion

Bibliographie
Introduction

La mondialisation est une accélération et un approfondissement du processus d’internationalisation, notamment par le biais des investissements directs à l’étranger.
Elle se manifeste par une plus grandemobilité des facteurs de production et un accroissement de la concurrence. Les conséquences de ces évolutions remettent en cause les rôles respectifs des états nationaux, de regroupements géographiques et des grandes firmes dans un système économique mondial multipolarisé.

La notion de pays en développement est difficile à définir. En effet, il n'existe pas d’uniformité de ces pays. Cetteappellation regroupe donc des réalités variables, des niveaux de développement économiques très inégaux. Mais ces pays sont liés par un facteur commun : celui d'un sous-développement économique.

Jusqu'à une date récente, l'intégration dans l'économie mondiale était vantée comme l'une des clés du développement. La succession des crises dont certaines économies émergentes ont été victime au cours desdernières années a amené à s'interroger sur les bienfaits de la mondialisation. Par ailleurs, l'aggravation apparente des inégalités entre pays riches et pays pauvres est de plus en plus fréquemment attribué au mouvement de mondialisation qui profiterait à un groupe limité d'économies dans le monde.
Certaines théories économiques suggèrent que les économies en développement ont intérêt àparticiper plus activement à la mondialisation.

Nous commencerons par faire un état des lieux des PED face à la mondialisation, puis nous étudierons les résultats contrastés qui ont été engendrés par ce phénomène. Enfin, nous verrons quelles mesures il conviendrait de mettre en place pour permettre à ces pays de tirer le meilleur profit de cette mondialisation.

I. PED et Mondialisation : Etat deslieux

◙ Les PED au cœur de la mondialisation

Pour beaucoup de personne, la montée en puissance de la mondialisation constitue l'un des faits marquants de la fin du 20e siècle.
Le rythme de l'intégration économique s'est en effet considérablement accéléré au cours des dernières décennies, avec une intensification des échanges (aussi bien ceux de marchandises que de services et de capitaux) àtravers l'ensemble de la planète.

La mondialisation affecte aujourd'hui de manière profonde un nombre beaucoup plus grand de pays en dehors de l’Europe, de l’Amérique du Nord et du Japon.

Le degré d'ouverture des PED, défini comme le rapport entre le commerce extérieur et le PIB, est passé de 22,8% à 38% entre 1985 et 1997, ce qui à permis d'augmenter leur part du commerce mondial de 23 à 30%au cours de la même période (OMC 1998).
De plus, ces pays ont fortement diversifié leurs relations commerciales du point de vue géographique et sectoriel. La part des produits manufacturés dans leurs exportations est passé de 47% en 1985 à 70% en 1998. Ils détiennent aujourd'hui 25% des exportations mondiales de produits manufacturés, contre moins de 7% au début des années 70. Ceci reflète bienla force du mouvement d'industrialisation de cette partie du monde.

Graphique 1

Le mouvement de mondialisation s'est, de plus, accompagnée d'un changement important dans le volume et la nature des flux de capitaux à destination des PED. En terme de volume, la reprise des flux de fonds à destination de ces pays a été sensible à partir du milieu des années 80, une fois que les...
tracking img